AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Vendredi 30 Septembre 2016, il y a 76482 membres,
  80 visiteurs dont 1 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment
le 80L

avec corydoras néon rouge et tétra flamme
de l'album de 240sx

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 35684 depuis 6 mois.
 » 587 depuis 1 mois.
 » 242 depuis 1 semaine.
 » 58 hier.
(au 30.09.2016 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Retour à la liste

 Poisson : Neolamprologus ocellatus
 Date de création : 22 nov. 2002 18:58 par leptosoma
 Dernière modification : 24 avril 2012 16:07 par JTangany
La fiche est vérouillée
Nom scientifique ? Neolamprologus ocellatus
Descripteur (Steindachner, 1909)
Famille Cichlidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Julidochromis ocellatus (Sci)
  • Lamprologus lestradei (Sci)
  • Neolamprologus ocellatus (ancien) (Sci)
  • ocellatus (Fra)
  • Ajouter un synonyme
    Ajouter
     
    Taille Mâle : 6.0 cm, Femelle : 4.0 cm
    Origine Afrique: Endémique au lac Tanganyika.
    Température 23 °C à 27 °C, 24 °C pour la reproduction
    pH ? 8.0 à 9.5, 8.5 pour la reproduction
    Dureté ? 6 °d GH à 15 °d GH, 10 °d GH pour la reproduction
    Zone de vie Fond
    Description Petit poisson coloré; il existe plusieurs races géographiques,dont une forme légèrement bleutée et une autre jaune orangée. Les mâles sont plus grands et présentent une bande orange dans la dorsale,alors que celle-ci est blanche chez la femelle.
    Espérance de vie 5 ans
    Comportement Un aquarium de 60 litres peut convenir pour un couple formé (mais l'idéal est de les mettre dans un aquarium plus grand (200 litres),en compagnie d'autres cichlidés du même lac.) IL faut utiliser un sable trés fin (sable de loire ou quartzite trés fine) car nous avons à faire à de véritables conchylicoles; on dispose quelques coquilles éparses (ampullaires, néothaumas, bulots, escargots de bourgogne) sur la plage de sable; celles-ci seront rapidement orientées puis presque entierement enterrées par les poissons (plus de coquilles que d'individus). Ceux si sont capable de déplacer une lourde coquille de plusieurs dizaine de cm. Une plantation est recommandée dans le bac sauf à proximité des coquilles (le poisson abandonnerait alors la coquille et serait sans cachette); évitez les poissons de fond (type ancistrus)ou des géants (cyphotilapia frontosa par ex qui n'en feraient qu'une bouchée). Chaque poisson squate une coquille qu'il rejoint au moindre danger.On changera un tiers de l'eau tous les quinze jours .Le débit de filtration de l'aquarium doit être assez important;en arriére plan,on peut utiliser des pierres calcaires à trou qui augmenteront la dureté de l'eau et qui permettront d'y piquer des anubias ou du microsorium. Ces rochers peuvent également servir de lieu de ponte à d'autres espéces de cichlidés.
    Les ocellatus mâles peuvent avoir jusqu'à 5 femelles, chaque coquille des femelles est espacée de +/- 70 cm sinon les femelles s'entrent tues, un trio pour 200L est largement suffisant.
    Nourriture:cyclops,artémias,daphnies,enchytrées,broyat maison à base de crevettes non décortiquées,calamar,moules cuites,petits pois,épinard,spiruline,paprika,le tout finement broyé puis congelé en lit d'une épaisseur de 3 à 4mm (plus facile à fractionner);accepte également les poudres du commerce avec parcimonie.
    Reproduction La femelle prête à pondre parade devant le mâle et l'attire vers la coquille choisie;elle y pénètre et y dépose les œufs (entre 5 et 30);le mâle reste à l'entrée de la coquille et propulse sont sperme à l'intérieur de la coquille à l'aide de ces nageoires;un mâle peut d'ailleurs féconder plusieurs femelles dans le même bac et à la même période.La mère assure la garde de la coquille et ne s'en éloigne à la vitesse de l'éclair que lors de la distribution de nourriture.Au bout de 12 jours,les alevins montrent leur nez sans toutefois sortir de la coquille;après prélèvement des jeunes,ceux-ci sont nourris de nauplies d'artémia et de microvers.Le mâle assure la garde du territoire et n'hésite pas à vous pincer la peau de la main si vous vous rapprochez trop prés du sable.Ce poisson est très intelligent et vraiment passionnant à observer.La femelle défend avec force ces alevins face à des poissons six fois plus grands qu'elle, mais les alevins sont tellement curieux qu'ils se disperse trop pour la pauvre mère qui n'arrive pas à tous les sauver!
    Dimorphisme Tailles et teintes différentes entre les deux sexes.
    La taille est différente, le comportement aussi, la dorsale de la femelle présente une bandelette blanche, chez le mâle elle peut être bleue quand il parade
    Difficulté
     1   2   3   4   5 
    Voter
    Voter
    La moyenne des 16 votes est de 3.1
    Photos Via Google
    Ajouter une image pour ce poisson
    Ajouter
    Agrandir l'image L.occelatus Mpimbwie
    Ajoutée par rio400, le 03 nov. 2010 15:35
    Agrandir l'image Ajoutée par guetch, le 05 janv. 2007 16:59
    Agrandir l'image Ajoutée par guetch, le 05 janv. 2007 16:58
    Agrandir l'image La femelle dans sa coquille.
    Ajoutée par Yonguy68, le 13 juil. 2005 17:24
    Agrandir l'image Le même mâle mais énervé!
    Ajoutée par Yonguy68, le 13 juil. 2005 17:23
     
        Voir l'album photo complet...

    Pages Web
    Ajouter une page pour ce poisson
    Ajouter
    13 août 2014 18:49 - aquaNico77 http://www.aquachange.fr/poisson_fiche_aquarium.php?id=244
    10 avril 2009 14:34 - john33 http://www.iucnredlist.org/details/60547
    Commentaires
    Ajouter un commentaire pour ce poisson
    Ajouter
    22 avril 2012 06:42 - JTangany Cela n'a rien d'une bataille, à partir du moment où un auteur met un genre dans une case bien précise; en l'occurrence le genre Lamprologus comme étant un genre de poissons fluviatiles; par extension, tous ceux qui vivent dans un zone non fluviatile/rhéophile, mais lacustre, en sortent. Bien-sur pas mal d'espèces méritent un nom de genre spécifique (complexe ocellatus etc.), mais en l'état actuel des chose, personne ne s'est pencher sur ce cas.
    :-)
    21 avril 2012 22:46 - john33
    Une bataille de plus entre ichtyologiste?

    21 avril 2012 22:14 - JTangany Non, on ne doit plus appeler des cichlidés du lac Tanganyika "Lamprologus", donc en l'état actuel des publications, Neolamprologus est le plus approprié.
    21 avril 2012 19:15 - john33 Salut

    Il n'est donc pas endémique au Lac ?
    Je ne comprend pas ta phrase ^^


    21 avril 2012 14:34 - JTangany Le genre Lamprologus est fluviatile, donc absent du lac Tanganyika.
    09 mai 2008 08:50 - Preston Poisson génial !
    Tient tete a des tropheus ikola bien plus gros que lui :)
    23 sept. 2005 01:48 - Yonguy68 La femelle s'occupe très bien de ses petits, mais ceux ci sont bien trop curieux et se dispersent dans tous les sens, au grand désaroie de la mère qui ne peux pas tous les ramener à leur coquille!
    10 sept. 2005 14:58 - Yonguy68 Je viens de me rendre compte que ma femelle a une vingtaine de petits, mais ce qui est étrange c'est que le mâle ne s'ocupe absolument pas de la défense du territoire.
    Bon il faut dire que la femelle s'en occupe très bien toute seule!
    17 janv. 2003 23:25 - chanby poisson très sympa, qui se reproduit assez facilement et régulièrement une fois que le couple est formé.
    Références
    Ajouter une référence pour ce poisson
    Ajouter
    16 janv. 2016 19:56 - bruno33 Aquarium magazine n° 97


    Informations supplémentaires : Google
    |




        Page generated in 10.26 ms.
        13 SQL queries.
        862632 bytes used.