AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Mercredi 28 Septembre 2016, il y a 76481 membres,
  70 visiteurs dont 0 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de louloudesmers

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 35696 depuis 6 mois.
 » 590 depuis 1 mois.
 » 236 depuis 1 semaine.
 » 63 hier.
(au 28.09.2016 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Retour à la liste

 Poisson : Syncrossus hymenophysa
 Date de création : 21 oct. 2001 23:17 par barbeb
 Dernière modification : 18 sept. 2008 16:25 par Mercilesabeilles
Editer cette fiche
Editer
Nom scientifique ? Syncrossus hymenophysa
Descripteur Bleeker, 1852
Famille Cobitidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Botia hymenophysa (ancien) (Sci)
  • Cobitis hymenophysa (Sci)
  • Hymenophysa macclellandi (Sci)
  • Banded loach (Ang)
  • Ajouter un synonyme
    Ajouter
     
    Taille Mâle : 15.0 cm, Femelle : 15.0 cm
    Origine Sumatra, Bornéo
    Température 22 °C à 28 °C
    pH ? 6.0 à 8.0
    Dureté ? 4 °d GH à 12 °d GH
    Zone de vie Fond
    Description Genre Syncrossus créé récemment en 2004 pour regrouper un groupe de botia dont le nombre d'espèces est toujours discuté. Les syncrossus diffèrent des autres botia par une forme plus allongée et un profil de la tête plus aigu et moins camus, ainsi que leur coloration.
    La détermination est délicate avec les autres espèces du genre qui reconnait actuellement S. Hymenophysa, S. Beauforti, S. Helodes, S. Berdmorei et S. Reversa. Une nouvelle espèce est certainement en train d'être reconnu. L'origine géographique constitue l'élément principal qui a permis de reconnaitre une distinction claire entre les espèces associées à des robes qui outre leur variabilité entre spécimens présentent de très fortes ressemblances.
    La coloration de base est une robe beige à sable avec des reflets dorés sous certains éclairages, rayée verticalement de sombre (du gris marron allant jusqu'au gris sombre). Les rayures se poursuivent sur la nageoire dorsale, la caudale et l'anale en devenant plus fines. Les nageoires sont teintées de rouge, d'orange ou incolores suivant les espèces. La nageoire dorsale présente un bandeau noir (gris) à son extrémité chez certaines espèces.
    Il y a toujours(?) 3 lignes sombres sur la tête qui se rejoignent à la base des 4 barbillons de la lèvre supérieure. 1 sur le dessus prolongeant la fusion des rayures et un de chaque côté de la tête traversant l'oeil.
    Comme chez toutes les botias, il y a 4 babillons tactiles sur la lèvre supérieure et 2 sur la lèvre inférieur (Total de 6). Les 4 Barbillons supérieurs partent en bouquets, les barbillons inférieurs partent de la commissure des lèvres.
    Les barbillons sont courts et peu mobiles.
    Syncrossus Hymenophysa peut être distinguée par l'absence de ponctuation sur le corps, la dorsale et la caudale (uniquement des rayures).
    Les 12 à 15 bandes verticales sombres (rayures - a compter depuis la tête jusqu'au pédoncule caudale nageoires exclues) sont clairement plus claires en leur milieu comme bordées sur leurs marges extérieures. Les rayures partent de la tête et rejoignent le ventre (moins souvent en avant des pelviennes, quasi systématiquement sur entre pelvienne et caudale) La dorsale est marquée d'une tache noire sur son bord avant supérieur d'environ 1/10° de la surface de la nageoire.
    Les nageoires sont généralement incolores ou bien moins teintée de rouges que les autres espèces. Chez les spécimens les plus colorés cela se traduit par une légère teinte rouge à rosée sur la dorsale, le coeur de la caudale et les pectorales.
    Le critère principale d'identification chez les syncrossus est la forme, le nombre de bandes sombres et la présence de ponctuation ainsi que la tâche noire de la dorsale. Les colorations Rouges, jaunes ou orangées des nageoires présentent des variabilités trop importantes en fonction des spécimens et de l'âge pour constituer un critère sûr.
    Espérance de vie  
    Comportement Poisson territorial en milieu naturel où il défend une cache et peut se réunir sur les zones de nutrition.
    Nécessite un bac suffisamment spacieux d'au moins 100 litres avec des caches qu'il peut réaménager au besoin en évacuant du sable. Un fond de sable fin est préférable au autre substrat car fouille énergiquement le sol en quête de nourriture. Les plantes doivent être suffisamment enracinées.
    Très actif, rapide et intelligent Sait parfaitement maintenir une distance de sécurité avec des poissons prédateurs ou agressifs plus gros dés qu'il a une certaine taille. Se sert des épines érectiles visibles dans un logement en forme de gorge sous l'oeil pour se défendre ou se battre. Peut blesser d'autres poissons lors d'action de défense d'une cache ou si excité lors de la distribution de nourriture.
    Supporte des qualités d'eau très variables et résiste bien aux maladies.
    Friand de pontes d'autres poissons, s'attaque accessoirement aux alevins mais préfère généralement toute forme de vers et de larves. Consomme aussi des escargots et des crevettes.
    Comportement interspécifique très variable suivant les individus et l'aménagement du bac. Agressivité intra spécifique elle aussi variable et dépendant de la quantité de nourriture et du nombre de caches. Peut toutefois être gardé en petites bandes si le bac est assez spacieux, les caches sont alors partagées. Mais certains individus sont naturellement caractériels (bien qu'attachant). Emmet des sons sec comme des claquements et suffisamment fort pour être entendus à une bonne distance de l'aquarium.
    La croissance est réduite si le bac est trop petit. Dans un bac de 100 litres les spécimens dépassent rarement 10 cm.
    Je confie mon incertitude sur la taille maximale de cette espèce peut être 30 cm comme espèces très proches. La croissance des syncrossus est très lente à partir d'une certaine taille, même dans des plans d'eau de 1500 litres. (expériences personnelles)
    Reproduction Inconnue en aquarium
    Dimorphisme Inconnue
    Difficulté
     1   2   3   4   5 
    Voter
    Voter
    La moyenne des 6 votes est de 3.5
    Photos Via Google
    Ajouter une image pour ce poisson
    Ajouter
    Pas d'image pour ce poisson
    Pages Web
    Ajouter une page pour ce poisson
    Ajouter
    18 sept. 2008 13:09 - john33 http://www.loaches.com/species-index/syncrossus-hymenophysa
    Commentaires
    Ajouter un commentaire pour ce poisson
    Ajouter
    01 févr. 2015 09:30 - Flambeur38 J'en ai trois dans un aquaterrarium, et c'est vrai qu'il sont autant actif que leur cousin mais beaucoup plus dangereux pour les petits poissons, notamment les corydoras...
    Et ils sont extrêmement pénibles avec les autres plus gros et il doivent bien les piquer car personne ne leur tiens tête, ils picorent, ils picorent et ils picorent, ils ne s'arrêtent jamais. Mais qu'il sont beaux avec leurs reflets vert et leurs nageoire rougeâtre et ils animent bien le bac. A mettre avec de bon nageurs.
    01 sept. 2002 14:42 - liguane le botia hymenophysa n'est pas un poisson a mettre dans n'importe quel aquarium il a particulierement sa place avec les cichlidés du malawi vu son caractere il est franchement associal et tres penible pour les autres poissons au point de les tuer...si ceux sont peureux
    Références
    Ajouter une référence pour ce poisson
    Ajouter
    Pas de référence pour ce poisson


    Informations supplémentaires : Google
    |




        Page generated in 9.32 ms.
        13 SQL queries.
        863768 bytes used.