Le cichlidé Severum est un poisson magnifique et unique en leur genre que beaucoup d’aquariophiles ne connaissent pas bien. Il est facile de penser qu’il s’agit d’un « autre cichlidé », mais cette espèce se distingue à bien des égards.

Ce guide vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur les soins à apporter aux cichlidés severum. Vous en saurez plus sur leur taille, leur régime alimentaire, leur durée de vie, la taille de leur aquarium, leurs compagnons d’aquarium, et bien plus encore !

Résumé de l’espèce du cichlidé Severum

Le cichlidé severum (Heros severus) est un poisson robuste qui porte des surnoms assez intéressants. Vous le verrez peut-être appelé le « discus du pauvre » ou le « cichlidé à bandes ». Quel que soit le nom qu’on lui donne, ce poisson d’eau douce peut être un plaisir à élever en captivité.

Cichlidé Severum nageant dans un aquarium d'eau douce.

Bien qu’ils appartiennent à la famille des cichlidés, ces poissons ne sont pas des agresseurs monstres. Ils peuvent être quelque peu territoriaux et agressifs dans certaines situations. Mais la plupart du temps, les cichlidés severum sont des poissons pacifiques qui se débrouillent très bien dans la solitude.

Grâce à leur nature relativement facile à vivre, vous avez plus d’options lorsque vous créez un bac communautaire. Le cichlidé severum peut cohabiter avec d’autres ou vivre seul. A vous de choisir !

A l’état sauvage, cette espèce est originaire d’Amérique du Sud. Elle vit principalement dans les bassins du Haut Occhino et du Rio Negro. Elle réside typiquement dans les rivières lentes et pleines de végétation.

Apparence

Lorsque vous entendez le nom « cichlidés severum », cela fait généralement référence à l’espèce connue sous le nom de Heros severus. Mais techniquement, il existe une poignée d’espèces différentes de cichlidés severus.

Le principal cichlidé severum (Heros severus) a plusieurs traits caractéristiques. Il est généralement de couleur jaune-or et présente de subtils accents orange. Dans de nombreux cas, les taches orange deviennent plus intenses avec l’âge.

Note de l’auteur : En fonction de l’espèce exacte de poisson que vous avez, vous pouvez également voir des morphes de couleur plus contrastés. Certains poissons ont de grandes rayures verticales noires. D’autres ont des points très contrastés qui complètent parfaitement les rayures et la base jaune-or. Vous pouvez même trouver des poissons avec des touches de vert ou de bleu.

Il y a beaucoup de variations avec cette espèce, ce qui les rend très recherchés par les collectionneurs et les amateurs.

Malgré la variété des couleurs, tous les poissons de cette espèce ont des caractéristiques bien définies. La plus remarquable est la forme du corps.

Les cichlidés Severum ont un corps comprimé et élancé. Ils ressemblent à des cichlidés aplatis, avec une forme arrondie verticalement. Il est très différent des autres cichlidés sud-américains et africains, ce qui fait que cette espèce se démarque.

Quand on voit un cichlidé severum, on comprend pourquoi il est surnommé « le discus du pauvre ». Le corps est ovale, imitant le profil iconique du discus, un poisson coûteux.

Les cichlidés Severum ont également des nageoires dorsales, anales et pectorales pointues. Les nageoires dorsale et anale s’effilent en une pointe attrayante. Dans la plupart des cas, elle se prolonge au-delà de la nageoire caudale, créant une forme circulaire distincte.

Durée de vie du cichlidé Severum

La durée de vie moyenne d’un cichlidé severum est de cinq ans. Cependant, certains spécimens vivant dans des conditions vierges sont connus pour vivre jusqu’à dix ans.

Tout dépend de la qualité des soins que vous prodiguez. Il n’y a aucun moyen de garantir qu’un poisson vivra un nombre d’années spécifique. Les prédispositions génétiques et l’exposition aux maladies entrent en jeu.

Cependant, en faisant ce que vous pouvez pour fournir les meilleurs soins possibles, vous pouvez garder votre poisson en bonne santé et vous offrir des années de plaisir.

Taille moyenne

Le cichlidé severum n’est pas le membre le plus en vue de la famille des cichlidés. Cependant, beaucoup considèrent qu’il a la taille idéale pour les aquariums domestiques.

La taille moyenne d’un cichlidé severum adulte est d’environ 7 pouces de long.

Note de l’auteur : C’est la moyenne, mais ils peuvent devenir un peu plus grands dans de rares cas. Certains cichlidés severum atteignent une taille enregistrée allant jusqu’à huit pouces.

Soins

L’entretien des cichlidés Severum est parfait pour tous ceux qui recherchent un cichlidé nécessitant peu d’entretien pour leur aquarium domestique. Les cichlidés ont la réputation de présenter de nombreux défis piscicoles, mais les severums constituent une exception unique.

Il s’agit d’une espèce rustique qui s’adapte à de nombreux environnements. Si vous ajoutez à cela leur nature relativement paisible, vous obtenez un poisson dont les amateurs chevronnés et moyennement qualifiés peuvent s’occuper sans problème.

Suivez ces conseils de soins, et vous pourrez offrir une vie heureuse et saine à votre cichlidé severum.

Taille du réservoir de cichlidés Severum

Ces poissons d’eau douce sont de taille modérée, mais ont tout de même besoin d’un grand espace pour mener une vie saine. Les cichlidés Severum peuvent être assez actifs tout au long de la journée, et un aquarium exigu pourrait entraver leur mode de vie (entraînant un stress inutile et une mauvaise santé).

De plus, la taille de l’aquarium est liée à l’agressivité. Un aquarium trop petit, et votre poisson pourrait commencer à s’énerver. Cette espèce est l’un des cichlidés les plus doux, mais il faut un aquarium suffisamment grand pour que ce comportement se manifeste.

La taille de réservoir recommandée pour un cichlidé severum est d’au moins 45 gallons. Si possible, allez un peu plus loin. Un réservoir plus grand est toujours un plus.

Les cichlidés Severum vivent bien dans la solitude, donc un réservoir de 45 gallons devrait être suffisant pour faciliter leur mode de vie en solo.

Paramètres de l’eau

Plongeons dans les paramètres de l’eau. Demandez à n’importe quel aquariophile, et il vous dira que vous devez avoir un bac bien établi avec des conditions d’eau stables avant d’ajouter vos poissons. Quel est donc le meilleur environnement pour les cichlidés severum ?

Comme pour tout autre poisson, le mieux est de reproduire l’habitat naturel où il réside dans la nature. Pour le cichlidé severum, ce sont les rivières chaudes et luxuriantes d’Amérique du Sud !

Les plans d’eau en Amérique du Sud ont tendance à être acides. Les rivières traversent des jungles riches et sont souvent entourées d’arbres. Par conséquent, les fruits, les feuilles et les branches tombent dans la rivière.

Lorsque ces éléments naturels se décomposent, ils libèrent des tanins qui acidifient l’eau et créent l’environnement auquel les poissons locaux s’habituent.

Étant proches de l’équateur, ces rivières sont également chaudes. Les cichlidés Severum sont étonnamment adaptables et peuvent prospérer dans de nombreux environnements. Mais pour obtenir les meilleurs résultats, respectez les paramètres ci-dessous.

  • Température de l’eau : 75 à 84 degrés Fahrenheit (79 à 81 est idéal)
  • Niveaux de pH : 6,0 à 7,5 (penchant pour le côté acide)
  • Dureté de l’eau : 4 à 15 dGH

Configuration du réservoir intérieur

La décoration de l’aquarium peut être l’un des aspects les plus agréables d’un bon entretien des cichlidés severum. Ces poissons peuvent se débrouiller dans des aquariums remplis de décorations en plastique et d’une esthétique minimaliste. Mais si vous voulez que vos poissons compagnons atteignent leur plein potentiel, la meilleure chose à faire est de recréer les rivières d’Amérique du Sud !

Pour ce faire, commencez par une couche de substrat de sable fin. Les cichlidés Severum sont connus pour creuser partout. Ils sont connus pour créer des collines, des fosses et d’autres caractéristiques en déplaçant le sable. Ne vous attachez pas trop à votre installation initiale, car ils vont constamment la redécorer !

De nombreux propriétaires aiment mélanger du gravier et des pierres lisses avec du sable pour ajouter une richesse organique. Tant que le sable est l’ingrédient principal, vous pouvez faire de même.

Note de l’auteur : Au-dessus du sable, pensez à ajouter des feuilles d’amandier indien. Cette étape n’est pas nécessaire, mais elle peut être bénéfique pour les conditions de l’eau. Les feuilles imitent la végétation qui enrichit les rivières sud-américaines en tanins.

Si vous n’aimez pas les feuilles, vous pouvez aussi utiliser de petites touffes de mousse de tourbe. Quel que soit votre choix, gardez un œil sur les détritus qui se détériorent. Des remplacements réguliers sont nécessaires pour conserver les avantages.

Ensuite, vous pouvez ajouter des éléments décoratifs plus grands comme des formations rocheuses et du bois flotté. Ces éléments cimentent l’environnement riche que vous créez et donnent aux poissons beaucoup de choses à explorer.

Le cichlidé severum peut être problématique car il creuse sous les objets décoratifs. Par conséquent, il est sage de les ancrer directement sur le verre. Sinon, vous risquez de subir des dommages accidentels lorsque les objets glissent et tombent.

Après avoir ajouté les roches et le bois, infusez votre réservoir avec une riche végétation ! Ces poissons aiment nager dans et hors des plantes. Ils peuvent poser un problème s’ils essaient de déraciner les plantes.

De nombreux aquariophiles optent pour des plantes en soie pour éviter ce problème. Mais vous pouvez empêcher le déracinement en donnant aux poissons beaucoup d’autres choses à explorer dans l’aquarium. Ne lésinez pas sur les plantes ! Plus la végétation est dense, mieux c’est.

Heros severus dans un bac sombre

Ajoutez un mélange de cultivars comme l’épée d’Amazonie, l’anubias, la glycine d’eau, l’hornwort, et d’autres espèces qui apprécient les conditions chaudes et acides que ces poissons préfèrent. Utilisez les plantes pour créer un périmètre luxuriant. Cependant, gardez le milieu ouvert pour avoir beaucoup de place pour nager.

Enfin, n’oubliez pas votre équipement. Les cichlidés produisent une charge biologique importante. Les filtres standard ne suffisent généralement pas. Investissez dans un filtre à tambour de taille appropriée pour faire tourner l’eau plusieurs fois par heure.

Assurez-vous de positionner vos tubes de sortie en conséquence. Les cichlidés Severum n’aiment pas les eaux qui bougent rapidement, vous devrez donc placer quelque chose devant les sorties du filtre pour diffuser le courant.

Complétez le tout avec un éclairage modéré, et vous êtes prêt à partir. En général, la meilleure approche consiste à utiliser un éclairage qui favorise la vie des plantes vivantes. Si vous ajoutez suffisamment de plantes, l’éclairage sera naturellement plus faible pour les poissons tout en maintenant votre végétation florissante.

Maladies courantes possibles

La bonne nouvelle est que les cichlidés severum ne sont pas plus exposés aux maladies que n’importe quel autre poisson d’eau douce. Mais évidemment, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas tomber malades.

L’une des maladies les plus courantes à surveiller est l’Ich. Le kyste est une maladie très contagieuse qui s’installe lorsque les poissons vivent dans des conditions inacceptables. Lorsque les paramètres de l’eau ne sont pas corrects ou que les niveaux d’ammoniaque et de nitrate augmentent, les poissons sont stressés.

Ce stress supprime le système immunitaire, permettant aux parasites protozoaires externes de faire des ravages dans le corps du poisson. De petits points blancs se forment, créant une apparence semblable à la varicelle.

Le kyste se propage rapidement dans les écosystèmes fermés. Malheureusement, il est également mortel s’il n’est pas traité. Heureusement, des médicaments en vente libre et une quarantaine appropriée peuvent régler le problème. En traitant vos poissons, vous pouvez vous occuper des problèmes environnementaux à l’origine du stress et ramener vos poissons en bonne santé.

Parmi les autres maladies qui affectent les cichlidés severum, on peut citer les affections bactériennes suivantes la pourriture des nageoires et la maladie du trou dans la tête. La première affecte les nageoires. Les nageoires plus grandes, pointues et fluides du cichlidé severum le rendent sensible aux problèmes de pourriture des nageoires.

Lorsque la bactérie s’installe, elle ronge les nageoires et leur donne un aspect effiloché.

La maladie du « trou dans la tête » est une autre affection bactérienne. Cependant, celle-ci touche généralement les cichlidés. La bactérie provoque des piqûres physiques sur le corps, ce qui expose le poisson à des problèmes bactériens plus graves.

Ces deux affections peuvent être traitées par des antibiotiques. Mais vous devez prendre des mesures pour améliorer le pronostic de votre poisson.

Alimentation et régime alimentaire

Le régime alimentaire est l’une des parties les plus simples de l’entretien des cichlidés severum. Ce sont des omnivores nés qui sont très opportunistes et qui profitent de tout repas qui se présente à eux.

Dans la nature, ils se nourrissent généralement de détritus végétaux sous l’eau et recherchent des en-cas riches en protéines comme des insectes et des larves à la surface.

En captivité, les cichlidés severum se portent mieux avec un régime équilibré de nourriture commerciale. Des granulés et des flocons de haute qualité sont idéaux. De nombreuses marques fabriquent des aliments qui ciblent les besoins uniques des cichlidés, vous offrant ainsi tout l’équilibre nutritionnel dont votre poisson a besoin !

Bien sûr, vous pouvez également fournir des collations occasionnelles. Ces poissons colorés apprécient les aliments comme :

Si vous fournissez des aliments à base de protéines, les options congelées et lyophilisées sont idéales. Vous pouvez offrir de la nourriture vivante, mais cela comporte le risque d’introduire des parasites.

Note de l’auteur : En général, les cichlidés severum se portent mieux lorsqu’on leur donne quatre à cinq repas par jour. Ils ont un bon appétit, mais vous devez faire attention à ne pas les suralimenter. Lors de chaque repas, ne donnez que la quantité de nourriture que le poisson peut consommer en une minute.

Comportement & Tempérament

Les cichlidés Severum sont des membres faciles à vivre de la famille des cichlidés. Ils peuvent faire preuve d’agressivité dans certaines circonstances. Ils peuvent être plus violents dans des espaces de vie exigus ou lorsque les conditions ne sont pas bonnes.

Mais la plupart du temps, ces créatures ne sont pas intéressées par d’autres poissons. Elles aiment rester entre elles et s’épanouissent dans des aquariums à un seul poisson.

Pendant la journée, ils explorent leur environnement. Ce sont des poissons très actifs, qui passent du temps dans toutes les parties de la colonne d’eau pour chercher de la nourriture et s’enrichir.

Partenaires de bassin du cichlidé Severum

Vous avez de nombreuses options pour les compagnons de réservoir. Les cichlidés sont généralement difficiles à ajouter à un aquarium communautaire en raison de leur agressivité, mais les cichlidés severum constituent une exception unique.

En général, il est préférable d’éviter tous les poissons, grands ou petits. Les poissons plus grands peuvent être agressifs envers le cichlidé severum. Pendant ce temps, votre poisson pourrait prendre les petites créatures pour un repas.

Essayez d’opter pour des poissons de taille similaire au comportement paisible. Vous pouvez les associer à d’autres cichlidés plus agressifs. Cependant, vous devez avoir un réservoir bien décoré pour minimiser les problèmes.

Voici quelques partenaires d’aquarium à considérer pour le cichlidé severum :

Reproduction

L’élevage de cichlidés severum est réalisable, mais il comporte son lot de défis.

Pour augmenter les chances de succès, laissez ces poissons d’eau douce s’accoupler naturellement lorsqu’ils sont juvéniles. Introduire de nouveaux poissons ensemble ne donne probablement pas de résultats.

Lorsque vous avez une paire soudée, séparez les poissons pendant environ deux semaines. Vous pouvez les placer dans un bac de reproduction avec un séparateur. Pendant cette période, fournissez-leur des aliments riches en protéines.

Veillez à ce que l’aquarium dispose de nombreuses cachettes et de plantes. Après deux semaines, retirez la cloison et continuez à donner des aliments riches en protéines jusqu’à ce que les poissons frayent.

La femelle va pondre ses œufs dans un endroit isolé. Les œufs éclosent généralement en une semaine. À ce moment-là, vous pouvez retirer les adultes.

Les alevins nageront librement dans quelques jours. Après cela, fournissez des bébés crevettes saumurées et des infusoires au fur et à mesure que les poissons grandissent.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les soins aux cichlidés severum sont plutôt simples. Bien que cette espèce puisse être agressive dans un aquarium dont la configuration n’est pas optimale, elle est généralement plutôt pacifique !

Lorsque vous combinez cela avec leur apparence unique et leur haut niveau d’activité, posséder ces poissons est un vrai plaisir.