Les Panaqolus maccus sont des poissons d’eau douce populaires que l’on trouve dans les aquariums du monde entier.

En fait, il semble qu’ils soient de plus en plus recherchés ces dernières années !

Le soin des Panaqolus maccus est quelque chose que n’importe quel aquariophile dévoué peut gérer tant qu’il est conscient des conditions appropriées dont le poisson a besoin. Cela en fait un poisson nécessitant relativement peu d’entretien, ce que beaucoup de gens apprécient.

C’est également un poisson à l’aspect soigné qui peut embellir le fond de votre aquarium. Même si vous n’êtes pas trop porté sur l’esthétique lorsqu’il s’agit de poissons, vous les apprécierez probablement !

Et enfin, leur comportement est quelque chose que tout aquariophile peut apprécier. Non seulement ils sont amusants à regarder se déplacer sur le fond et grignoter du bois flotté (nous y reviendrons plus loin), mais ils s’entendent bien avec beaucoup d’autres espèces.

C’est pourquoi il s’agit de l’un de nos poissons de fond préférés. Nous nous retrouvons à les recommander assez souvent !

Dans ce guide, nous couvrirons les bases de l’entretien du Panaqolus maccus et tout ce que vous devez savoir sur ce poisson. Si vous souhaitez vous en procurer un, vous êtes au bon endroit !

Résumé de l’espèce Panaqolus maccus

Les Panaqolus maccus se trouvent naturellement principalement au Venezuela mais ont été documentés en Colombie également. Les zones les plus denses où ils vivent se trouvent dans les bassins des fleuves Caroni et Apure, qui couvrent une grande partie du territoire vénézuélien.

Ces bassins fluviaux sont remplis de bois flotté et d’autres morceaux de bois en raison de la combinaison d’arbres et de végétation le long de la rive de l’eau en mouvement rapide. Puisque les Panaqolus maccus sont tellement habitués à cet habitat naturel, ils sont assez habiles pour trouver des endroits où se cacher et manger parmi le fond boisé.

En raison de la quantité de végétation en décomposition dans leur habitat naturel, ces poissons sont assez bons pour faire face à la faible visibilité et l’eau légèrement sale.

Cette rusticité est une caractéristique que possèdent de nombreuses espèces de poissons-chats d’aquarium, et le Panaqolus maccus ne fait pas exception.

En général, ces types de poisson sont parmi les plus populaires dans le milieu de l’aquariophilie. On les trouve dans des aquariums du monde entier !

Durée de vie

La durée de vie typique d’un Panaqolus maccus est de 10 à 12 ans s’il est bien soigné. C’est l’une de nos parties préférées de la possession de ce poisson parce que vous aurez un temps assez long pour développer un lien.

Comme tout autre poisson, vous pouvez réduire considérablement la durée de vie de votre Panaqolus maccus si vous ne lui fournissez pas les conditions de vie appropriées. Une mauvaise alimentation, une mauvaise qualité de l’eau et un état de stress constant lui feront perdre rapidement des années.

Ne laissez pas leur nature rustique vous faire croire qu’ils peuvent supporter des soins médiocres !

Apparence

L’apparence du Panaqolus maccus est assez belle. Ces poissons ont une série de motifs distincts qui les font se démarquer, peu importe avec qui ils partagent un aquarium !

La base primaire de ce poisson est noire avec des bandes de couleurs plus vives qui s’étendent autour de leur corps entier dans différents modèles. Ces sections brillantes sont généralement de couleur blanc-jaune ou orange.

La vivacité et les motifs de leur coloration peuvent varier en fonction d’un certain nombre de facteurs génétiques en plus de la santé du poisson (surtout pendant son développement). Il est également très fréquent que les Panaqolus maccus sauvages aient des couleurs plus vives que ceux en captivité.

Plécon clown sur un substrat

Le corps de ces poissons correspond au moule standard des plécos (comparez-les au pléco bristlenose par exemple). Cela signifie une tête et un corps larges et épais à partir de l’avant de leur nageoire dorsale. Autour du début de leur nageoire dorsale, vous verrez qu’ils commencent à s’amincir un peu jusqu’au pédoncule caudal.

Ils ont une nageoire dorsale très haute et très prononcée qui s’élargit beaucoup. Leurs nageoires pectorales sont également très grandes et se trouvent souvent derrière elles lorsqu’elles sont posées sur le substrat ou sur du bois flotté.

La nageoire caudale d’un Panaqolus maccus est à peu près de la même taille que sa nageoire dorsale en termes de surface. Parfois, vous la verrez complètement déployée et d’autres fois, ils la comprimeront un peu.

Taille du Panaqolus maccus

La taille moyenne d’un Panaqolus maccus est d’environ 3 pouces et demi de long. Leur taille maximale est quelque part dans la gamme de 4 pouces, mais c’est très rare.

La taille des plecos clowns peut être influencée par un certain nombre de facteurs (contrôlables ou non). Les deux principaux sont la génétique et le niveau de soins que vous fournissez.

Soins des Panaqolus maccus

L’entretien des Panaqolus maccus est très simple et ne demande que peu de maintenance. Les aquariophiles de tous niveaux d’expérience réussissent à élever ces poissons sans aucun problème.

Tant que vous leur fournissez un environnement adéquat et que vous surveillez régulièrement l’eau, tout ira bien.

Taille du réservoir

La taille de réservoir recommandée pour les Panaqolus maccus est de 20 gallons au minimum. Ce sont de petits poissons qui ne font pas beaucoup de natation, donc vous n’aurez pas besoin d’un réservoir massif pour qu’ils soient à l’aise.

Si vous avez l’intention de garder plusieurs Panaqolus maccus dans le même aquarium, vous devrez augmenter cette quantité. Il suffit de rajouter 10 gallons supplémentaires pour chaque nouveau poisson que vous voulez garder !

Paramètres de l’eau

Même si ce sont des poissons robustes, vous devez toujours vous efforcer de maintenir les paramètres d’eau recommandés. Garder des niveaux cohérents n’est pas si difficile une fois que vous avez le coup de main, et cela vous permettra de vous assurer qu’ils sont heureux et en bonne santé.

  • Température de l’eau : 73°F-82°F
  • Niveaux de pH : 6,8 à 7,6 est idéal
  • Dureté de l’eau : 10 dGH

Que mettre dans leur réservoir

Lorsqu’il s’agit de créer un habitat pour des Panaqolus maccus, vous voulez imiter leur environnement naturel autant que possible. Dans ce cas, cela signifie beaucoup de bois flotté !

Le bois flotté et les Panaqolus maccus sont comme du beurre de cacahuète et de la gelée. Ces poissons aiment se cacher dans le bois flotté, l’explorer et même le grignoter.

Note de l’auteur : Le bois flotté est en fait une partie importante de leur régime alimentaire, donc ne le considérez pas comme facultatif. Ils se sont adaptés pour obtenir une quantité significative de nutriments en l’utilisant comme source de nourriture.

Vous voudrez également ajouter quelques roches et plantes pour mélanger les choses. Celles-ci ne fourniront pas seulement des cachettes pour votre Panaqolus maccus, mais elles serviront également de surface de croissance pour les algues.

Un grand nombre de plantes standard comme l’hornwort fonctionneront avec ces poissons. Tant qu’ils ne dominent pas l’aquarium, tout devrait bien se passer.

Maladies potentielles communes

Les Panaqolus maccus n’ont pas de maladie particulière qui frappe leur espèce. C’est un avantage majeur pour en posséder un !

Ceci étant dit, ils peuvent être affectés par certaines des autres maladies aquatiques courantes. Parmi celles-ci, on trouve une variété d’infections ou de parasites différents.

Heureusement, ces maladies sont toutes évitables si vous maintenez la qualité de l’eau dans leur habitat. Une mauvaise qualité de l’eau augmente considérablement les risques de maladie de votre Panaqolus maccus.

Si vous effectuez des changements d’eau réguliers, que vous surveillez les paramètres et que vous leur donnez une alimentation équilibrée, ils se porteront probablement très bien !

Alimentation et régime alimentaire du Panaqolus maccus

Le régime alimentaire idéal pour les Panaqolus maccus se compose de nombreuses choses qu’ils mangent dans la nature et de compléments qui ne leur conviennent pas. Le nom du jeu est de viser l’équilibre en matière de nutrition et d’éviter de les suralimenter.

Les algues constituent l’un des principaux éléments de leur régime alimentaire. Bien qu’ils ne puissent pas vivre d’algues comme seule source de nourriture, ils en tireront une grande valeur nutritive.

Vous pouvez faciliter la croissance des algues en incluant du bois flotté, des roches et des plantes dans leur habitat. Tout ce que vous pouvez poser sur le substrat où les algues peuvent se développer est bon !

Un bon régime alimentaire pour les Panaqolus maccus consistera également en une variété de nourriture à base de plantes qui coulent. Les gaufres d’algues sont une excellente option ainsi que les légumes comme la laitue, les courgettes, les concombres et les pois.

Enfin, il devrait y avoir un peu de viande dans leur régime alimentaire afin de leur fournir suffisamment de protéines. Les deux choix les plus courants sont le ver de sang et la daphnie. Il faut en faire une collation occasionnelle (2 à 3 fois par semaine), et non un aliment quotidien.

Comportement & Tempérament du Panaqolus maccus

Le tempérament général des Panaqolus maccus est très doux et paisible. Ils sont tout à fait heureux de faire leur propre chose au fond de l’aquarium, et montreront rarement de l’intérêt pour les autres poissons.

La plupart du temps, vous observerez ce poisson soit en train de se recroqueviller près de son bois de grève, soit en train de se déplacer lentement au fond de l’aquarium pour fouiller.

Note de l’auteur : On trouve souvent des Panaqolus maccus posés sur du bois flotté (soit pour manger des algues, soit pour se reposer). C’est ce qu’ils savent faire !

Une autre chose qui surprend beaucoup de nouveaux propriétaires est la quantité de bois de grève que ces poissons grignotent. Comme il s’agit d’un comportement que beaucoup d’autres poissons n’ont pas, cela peut sembler très étrange jusqu’à ce qu’on s’y habitue !

La seule situation où leur gentil tempérament peut changer est lorsque vous avez plus d’un mâle dans le même aquarium. Deux plécos mâles ou plus sont tout à fait capables de montrer de l’agressivité l’un envers l’autre pour le territoire.

Si vous leur donnez suffisamment d’espace, cela réduira le risque que cela se produise, mais ce n’est pas une garantie. Si deux mâles aiment le même morceau de bois flotté, il peut y avoir une bagarre.

Partenaires de bassin

Les Panaqolus maccus ont un grand nombre de compagnons de bassin compatibles. C’est une autre raison pour laquelle ces poissons sont si faciles à élever. C’est un luxe de ne pas avoir à se préoccuper de l’appariement des compagnons de bassin et de se fier simplement à des directives générales.

Voici une poignée de partenaires d’aquarium que les aquariophiles ont tendance à préférer. Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive, mais vous pouvez l’utiliser pour trouver des idées !

  • Tétra de l’ombre
  • Poisson-chat Cory
  • Gourami nain
  • Petits types de rasboras
  • Minnows

Note de l’auteur : Les plus grandes règles à suivre lorsqu’il s’agit de compagnons de réservoir de Panaqolus maccus est de toujours éviter l’agressivité et les grandes différences de taille. Les poissons qui sont enclins à l’agression et les combats (comme le cichlidés flowerhorn) ont besoin de leur propre plan personnalisé pour la compatibilité. En outre, des poissons beaucoup plus grands pourraient dévorer votre Panaqolus maccus sans intention malveillante, ils ont simplement faim !

Élevage des Panaqolus maccus

L’élevage des Panaqolus maccus fait l’objet d’opinions contradictoires parmi les aquariophiles. Alors que certains disent qu’ils sont faciles à élever, d’autres disent qu’ils sont trop difficiles à élever !

Donc, pour mettre les choses au clair, il est tout à fait possible d’élever des Panaqolus maccus. Cependant, cela demande un peu de préparation.

Vous devrez installer un aquarium de reproduction qui suit les mêmes règles que leur aquarium normal. Il faut beaucoup de bois flotté et d’endroits où se cacher, car c’est là qu’ils se reproduiront. Une tactique courante consiste à placer une simple grotte en bois dans l’aquarium, car ils s’en servent généralement.

Il est également recommandé de baisser un peu la température de l’eau avant le processus de reproduction. Cela imitera la période pluvieuse de l’année où ils ont tendance à frayer dans la nature. Vous devriez également augmenter le pH un tout petit peu pendant cette période.

Une autre bonne astuce qui aidera à stimuler la reproduction est d’augmenter la quantité de nourriture riche en protéines dans leur alimentation. Les vers de sang et d’autres options feront l’affaire.

Une fois que les œufs sont dans la grotte, le mâle va garder la zone assez sérieusement pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’ils aient éclos. Lorsque cela se produit, vous pouvez les séparer et commencer à nourrir le nouveau-né avec un mélange de protéines, d’algues et de bois flotté.

Wrapping Up

Le soin des Panaqolus maccus peut être fait par n’importe qui, nouveau ou expérimenté. Ces poissons nécessitent le moins d’entretien possible !

Tant que vous créez un habitat adéquat dans le réservoir, que vous respectez les paramètres d’eau recommandés et que vous les gardez avec d’autres espèces non agressives, ils se porteront à merveille.

Malgré sa facilité d’entretien, il est un poisson très gratifiant à garder. Sa beauté et son comportement unique lui permettent de se distinguer dans n’importe quel aquarium.

Leur longue durée de vie signifie que vous les aurez pour un bon moment aussi !

Si vous êtes quelqu’un qui hésite à acquérir un Panaqolus maccus, allez-y ! Nous ne pouvons vraiment pas recommander ces poissons assez.