Poissons nettoyeurs : Espèces, utilités et différents besoins !

0
4693

Pour décorer joliment un espace donné, un décor original s’impose. Si vous voulez bien décorer et impressionner vos invités, il n’y a rien de mieux que de mettre en place un aquarium dans votre salon. Dans un restaurant ou un lieu destiné à recevoir du public, l’aquarium peut aussi avoir sa place. Pour garder l’intérieur d’un aquarium bien propre, on doit alors penser à réaliser des travaux d’entretien de temps à autre. Côté technique, le filtre ne peut se nettoyer tout seul et à besoin de votre intervention pour un entretien optimal. Cette règle est aussi valable pour les changements d’eau…

Par contre, concernant le nettoyage des décors et du fond de l’aquarium, la présence des poissons nettoyeurs pourrait représenter une véritable aide pour vous.

En effet, ces poissons s’occupent du nettoyage des algues et du fond de l’aquarium en mangeant les détritus éparpillés un peu partout. Mais qu’est-ce véritablement un poisson nettoyeur ? Quelles sont ses espèces ? Dans quelle situation les utiliser pour son aquarium ? Et quels sont ses besoins ? Cet article vous en dira plus.

Qu’est-ce qu’un poisson nettoyeur et pourquoi en mettre dans son aquarium ?

Quand on possède un aquarium et qu’il devient parfois fatigant de devoir le nettoyer chaque semaine, voire tous les jours, une aide de plus ne serait pas de refus comme un poisson nettoyeur. Les poissons nettoyeurs désignent des espèces de poissons spéciaux qui s’alimentent principalement des éléments nuisant au bon entretien de l’aquarium comme les algues et les substituts sur son fond. À l’aide de leurs bouches, ces poissons sont capables de nettoyer les surfaces internes de l’aquarium où poussent une quantité d’algues.

La présence d’algues à l’intérieur d’un aquarium est un phénomène naturel qui prédit que le bac est en bonne santé. Toutefois, dans le cas où sa prolifération est trop importante, un déséquilibre biologique serait alors enclenché. Ce déséquilibre est issu de la combinaison de nombreux facteurs, notamment une mauvaise qualité de l’éclairage, un éclairage trop intense, un entretien irrégulier, des changements insuffisants d’eau… Pour rétablir l’équilibre écologique dans son aquarium, nul besoin de solutions utopiques et chères, il suffit de choisir des poissons nettoyeurs à mettre dans le bac. D’où l’intérêt de ces derniers !

Choisir une espèce de poissons nettoyeurs selon ses besoins

À chaque poisson nettoyeur sa spécialité. Selon sa morphologie et son régime alimentaire, une espèce de poisson nettoyeur assure un rôle spécifique dans un aquarium. Et sa présence en nombre contribue directement ou indirectement à l’équilibre du bac et des environs. La majorité des poissons nettoyeurs ne possède pas réellement d’écailles. Au lieu d’avoir des écailles, ils possèdent plutôt des plaques osseuses qui forment une cuirasse dans leur ensemble. Leurs nageoires pectorales sont généralement munies de durs rayons qui servent d’appui une fois au fond de l’aquarium et leurs bouches sont souvent pourvues d’épines ou de barbillons.

A priori, on distingue plus d’une sorte d’espèce de poissons-nettoyeurs pour assurer un entretien optimal de son aquarium. On les classe dans deux groupes : les poissons qui assurent le nettoyage du décor et des plantes et ceux qui sont utilisés pour le nettoyage du sol.

Poissons-nettoyeurs des plantes & décor

On distingue 7 principales espèces de poissons nettoyeurs des plantes et du décor dans un aquarium :

  • La crevette Caridina Japonica ;
  • Les escargots planorbes ;
  • Les ampullaires ;
  • L’Epalzeorhynchos ;
  • Le gyrinocheilus ;
  • L’ancistrus ;
  • L’otocinclus.

Devenu un incontournable des espèces de poissons nettoyeurs pour aquarium depuis son apparition il y a de cela quelques années, la crevette Caridina Japonica est une espèce qu’on doit absolument intégrer dans son aquarium pour assurer un nettoyage optimal.

La crevette délecte rapidement les algues se fixant sur les plantes.

En achetant une dizaine de cette espèce, votre aquarium à contenance 100 litres sera bien nettoyé de fond en comble. Pour bien choisir vos crevettes d’aquarium, consultez cet article.

Les planorbes sont une espèce d’escargots très utiles dans un aquarium. Avec une coquille rouge et de petites tailles, ils peuvent réaliser un travail remarquable pour l’éradication des algues recouvrant les surfaces des plantes et du décor. Une dizaine d’espèces suffit pour un aquarium de 100 litres.

À la différence des planorbes, les ampullaires sont plus imposants et peuvent nuire à la santé des plantes de l’aquarium s’ils y sont présents en grande quantité. Similaire à la taille moyenne d’un escargot de Bourgogne, un seul exemplaire est utile pour un aquarium à taille moyenne. Dans le cas d’un gigantesque aquarium, vous pourriez y intégrer 2 ou 3 espèces maximum.

Originaire de l’Asie du Sud-Est, l’Epalzeorhynchos estoriginaire est l’une des espèces de poissons nettoyeurs les plus préconisés par de nombreux spécialistes pour lutter efficacement contre la prolifération des algues. Il peut atteindre jusqu’à 15 ou 18 cm de long selon le type d’aquarium et son mode de vie. Peu coloré et peu social une fois à l’âge adulte, il est intéressant d’en adopter un dans un aquarium de 100 litres pour son régime alimentaire.

Originaire de Thaïlande, le Gyrinocheilus est un excellent mangeur d’algues et donc un excellent hôte pour son aquarium.

Toutefois, certains Gyrinocheilus adulte ont tendance à trop se coller aux flancs

d’autres poissons paisibles avec leur bouche en ventouse. De ce fait, si vous prévoyez d’en acheter pour votre aquarium, une seule espèce suffit amplement.

En comparaison avec les autres types de poissons nettoyeurs, les Ancistrus sont d’une taille raisonnable et très robuste. Ils ne présentent aucune gêne pour les autres poissons de votre aquarium et convient donc à être installé dans un aquarium communautaire. Se nourrissant principalement des flocons qui tombent au sol, un couple d’Ancistrus est idéal pour un aquarium de 100 ou 150 litres.

Enfin, comme dernier espèce de poissons nettoyeurs de plantes et décor, on cite l’Otocinclus. Algivore originaire de l’Amérique du Sud, l’Otocinclus a tendance à se promener au-dessus des feuilles des plantes dans l’aquarium pour les nettoyer. En raison de taille et de son poids faible, il peut même éliminer les algues les plus petites sur les lieux. Un aquarium à bac 150 litres peut contenir 4 à 6 Otocinclus.

Poissons nettoyeurs du fond de l’aquarium

Comme poissons nettoyeurs du fond de l’aquarium, on distingue principalement 3 différents types :

  • La Botia Macracantha ;
  • Les Corydoras ;
  • Les Synodontis.

Aussi appelé Loche-clown, le Botia Macracantha est un type de poissons nettoyeurs asiatiques, prédateur des escargots pouvant se proliférer dans son aquarium. Avec une forme généralement fuselée, il peut assurer le nettoyage des recoins les plus étroits et reculer de l’aquarium. Il présente généralement des rayures noires & oranges sur 15 cm de long, toutefois, on peut aussi trouver d’autres variétés du Botia. Une loche-clown suffit amplement pour un aquarium de 100 litres.

Adaptés surtout à un environnement communautaire, les Corydoras sont d’excellents poissons nettoyeurs qui ne dépassent pas 6 ou 7 cm de long. Robustes et pouvant s’adapter avec d’autres poissons en groupe, ces poissons originaires de l’Amérique du Sud comptent en tout 180 espèces différentes. Les plus courants sont le Corydoras Paleatus et le Corydoras Aeneus. Un bac de 150 à 200 litres peut contenir jusqu’à 5 poissons-nettoyeurs issus des espèces Corydoras.

Originaires des lacs et des rivières africains, les Synodontis représentent l’exemple parfait du poisson-chat à intégrer dans son aquarium. Au comportement nocturne, ce sont des fouineurs aux larges barbillons. 1 ou 2 synodontis sont largement suffisants pour occuper un aquarium de 200 litres.

Poissons nettoyeurs à multitâches

Quand on parle de poissons nettoyeurs multitâches, on fait souvent allusion aux plecos. Nommée scientifiquement Plecostomus hypostomus, la pleco est un poisson gros qui n’a pas souvent l’allure d’un mignon poisson d’aquarium, mais est utile pour l’entretien de ce dernier. Toutefois, on distingue certaines espèces de pleco qui possèdent des colorations plus ou moins attrayantes.

Dotée d’une solide cuirasse, la pléco a une robe brune et peut vivre jusqu’à 10 ans en étant bien logée dans un aquarium de 200 litres.

Que mangent les poissons nettoyeurs ?

Bien que la plupart des poissons soient détritivores et herbivores, en aquarium, ils n’ont pas forcément les mêmes besoins alimentaires et trouvent rarement les mêmes nutriments qu’ils ont l’habitude de trouver dans leur milieu naturel. Pour éviter tout risque de carence alimentaire, ils ont donc besoin d’un apport en nourriture spécifique. Les aliments des poissons nettoyeurs sont généralement sous forme de granulés ou encore de pastilles. Ils aiment aussi les nourritures vivantes ou surgelées comme les vers rouges ou les artémias qui sont des petits crustacés vivants dans de l’eau salée.

Sachez que tout comme la vie en pleine nature, la chaîne alimentaire est aussi présente dans l’aquarium.

Comment choisir ses poissons nettoyeurs ?

Actuellement, on distingue plus d’une sorte de poissons nettoyeurs qu’on peut intégrer dans son aquarium. De ce fait, il n’est pas toujours évident de savoir choisir face à l’embarras du choix. Comment alors choisir ses poissons nettoyeurs ?

Pour ce faire, on doit tenir en compte de nombreux paramètres, notamment les caractéristiques de l’animal, les paramètres de l’eau et la taille de l’aquarium.

Les caractéristiques de l’animal

La taille des poissons nettoyeurs diffère d’une espèce à une autre. Certains peuvent avoir 15 cm de long tandis que d’autres ne dépassent pas plus de 4 cm. Pour le cas des gros poissons nettoyeurs, un ou deux tout au plus est amplement suffisant. Si vous souhaitez intégrer des petits poissons nettoyeurs, il vous en faudra plus de 5 ou 6 pour assurer un nettoyage optimal de votre aquarium.

Certains poissons nettoyeurs sont plus agressifs que d’autres avec une cuirasse plus solide et résistante. Il est aussi préférable de choisir des poissons pouvant vivre en colonie pour garder une bonne harmonie à l’intérieur du bac.

Les paramètres de l’eau

Le choix des poissons nettoyeurs se fait aussi en fonction des paramètres de l’eau, notamment sa qualité et sa température. En effet, certains poissons ne peuvent survivre que dans de l’eau de mer tandis que d’autres peuvent s’adapter à tout type d’eau. Il en est de même pour la température.

Pour savoir comment nettoyer un aquarium d’eau douce, cliquez ici.

La taille présentée par l’aquarium

Les types de poissons nettoyeurs à adopter pour un aquarium de petite, moyenne et grande taille ne devront pas être les mêmes. En effet, les gros poissons peuvent par exemple être gênés en étant placés dans un petit aquarium et à l’inverse, les petits poissons peuvent se perdre facilement dans un grand espace.

L’organisation de son aquarium

Toutes les espèces de poissons nettoyeurs ne sont pas habituées à vivre à un lieu précis de l’aquarium. En effet, certains préfèrent se tapir au fond de l’aquarium tandis que d’autres aiment se fixer sur les parois des vitres de ce dernier. Pour garder une certaine proximité de chaque espèce, pensez donc à mélanger plusieurs types de poissons nettoyeurs sans dépasser le nombre limite autorisé pour chaque espèce.

Les autres animaux nettoyeurs d’aquarium

À part les poissons nettoyeurs, on distingue aussi d’autres espèces d’animaux pouvant assurer le nettoyage du fond et des surfaces internes de l’aquarium.

On peut citer les escargots, les étoiles et les concombres de mer.

Les escargots

Les escargots sont aussi d’excellents nettoyeurs d’aquarium et s’adaptent plus aux aquariums avec de l’eau de mer. On peut citer le tectus niloticus, le turbo lamiferus, le nerites albicella et l’astrea tectum.

  • Tectus niloticus : le tectus niloticus est un grand escargot avec 15 cm de long. À cet effet, il est surtout recommandé pour les aquariums de grande taille avec un besoin alimentaire important. Une seule espèce suffit pour 100 litres de bac.
  • Turbo lamiferus : le turbo lamiferus est plus petit que le tectus niloticus en atteignant une longueur maximale de 9 cm. Cet escargot peut vivre en harmonie avec les poissons les plus agressifs grâce à sa coquille dure et épaisse qui assure sa protection. Il est surtout serviable à l’éradication des petits dépôts au fond de l’aquarium.
  • Nerites albicella : le nerites albicella est un escargot assez résistant qui peut vivre en colonie avec d’autres poissons, même les plus agressifs. Toutefois, dans les aquariums non couverts, il risque de s’échapper et mourir.
  • Astrea tectum : l’astrea tectum se considère comme étant la plus petite espèce d’escargot en mesurant pas plus de 4 cm de long. Très actif et surtout vorace, il se déplace régulièrement dans l’aquarium en quête de nourriture comme les algues diatomées.

Les étoiles de mer

Après les escargots, les étoiles de mer représentent en même temps un avantage décoratif et un moyen de nettoyage efficace pour votre aquarium.

Dans l’océan, les étoiles assurent un bon nettoyage de fond en se nourrissant exclusivement des petites particules. Elles sont surtout indiquées pour les aquariums à eau salée étant donné que la mer est salée.

  • Archaster typicus : l’archaster typicus est une étoile de mer nocturne qui apprécie d’être couverte sous le sable. Dans un aquarium, elle aime grimper sur la surface des vitres pour à la fois représenter un décor original et assurer un bon nettoyage.
  • Ophiures : les ophiures regroupent plus d’une centaine d’espèces d’étoiles de mer. Pour pouvoir survivre à l’intérieur d’un aquarium, il faut réunir de nombreuses conditions, notamment sur la qualité de l’eau et l’acclimatation. Ce sont d’excellents nettoyeurs d’aquarium rempli d’eau de mer.

Les concombres de mer

Tout comme les étoiles de mer, les concombres de mer présentent aussi une excellente option de nettoyage d’aquarium d’eau de mer. Elles sont généralement introduites au moment où l’aquarium atteint son stade de maturation. On distingue deux types de concombres de mer pouvant être intégrés dans un aquarium : le colochirus robustus et le halathuria spinifera.

  • Colochirus robustus : de couleur vive et surprenante, le colochirus robustrus se nourrit de phytoplancton et de zooplancton, mais peut aussi être utile dans l’éradication de certaines bactéries d’aquarium.
  • oalothuria spinifera : à la différence du colochirus robustus, le holothuria spinifera se nourrit de toute matière se trouvant au fond de votre aquarium. Il est scrupuleux et résistant.

On pourrait aussi penser à intégrer des poissons tropicaux dans son aquarium pour avoir plus d’espèces d’animaux nettoyeurs dans son aquarium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.