Poisson Pterophyllum scalare : caractéristiques, comportement et information !

0
307
Pterophyllum scalare
Nom scientifique  Pterophyllum scalare
Descripteur Lichtenstein, 1823.
Famille Cichlidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Platax scalaris (Sci)
  • Plataxoides dumerilii (Sci)
  • Pterophillum eimekei (Sci)
  • Pterophyllum dumerilii (Sci)
  • Pterophyllum eimekei (Sci)
  • Zeus scalaris (Sci)
  • Poisson-ange (Fra)
  • Scalaire (Fra)
  • Angel Fish (Ang)
Taille Mâle : 15.0 cm, Femelle : 15.0 cm
Origine Bassin de l’Amazone.
Pérou, Colombie, et Brésil, dans les Rios Ucayali, Solimões et Amazon, Amapá (Brésil), Rio Oyapock (Guyane française); rivière Essequibo (Guyana).
Température 25 °C à 31 °C, 28 °C pour la reproduction
pH  6.0 à 7.5, 6.8 pour la reproduction
Dureté  3 °d GH à 15 °d GH, 5 °d GH pour la reproduction
Zone de vie Milieu
Description Poisson majestueux, très plat latéralement et allongé de haut en bas.
Il existe plus d’une centaine de variétés de scalaires, due à des sélections volontaires dans les élevages asiatiques.
Il est dommage de laisser ce type de variétés, particulièrement celles qui handicapent véritablement le poisson (voiles démesurés, absence de voiles etc…), supplanter les formes naturelles.
Le patron de coloration du scalaire est naturellement gris argenté barré de rayures noires bien nettes.
On trouve désormais le scalaire noir marbré de gris, restant acceptable.

Il est bon de rappeler également que certains sujets aux formes trop sélectionnées sont parfois fragiles (consanguinité), mal formés et peuvent présenter des comportements aberrants (notamment pendant le frai).

Espérance de vie En moyenne 7/8ans
Comportement A maintenir dans un grand bac de dimensions minimum 100x50x60, et compter 50l par Scalaire.
Vie en groupe hiérarchisé: un minimum de 4 individus est nécessaire pour canaliser l’agressivité des sujets dominants.
Les scalaires peuvent parfois cohabiter avec de petites espèces s’ils ont grandis en leur présence.
Sinon, un scalaire adulte sera un prédateur pour de petits poissons (jusqu’a 5cm) comme les cardinalis ou néons.
La maintenance du scalaire en couple est contre nature: cet animal est grégaire (vit en groupe), les couples ne se formant que le temps de la reproduction.
Reproduction Le Couple se forme librement.
Si on désire obtenir un couple, la technique consiste à acheter six jeunes individus qu’on installera dans un bac de 250 à 300 Litres. Au bout d’un certain temps il se formera un couple.
La ponte a lieu sur une feuille ou sur une pierre verticale, voire sur les parois de l’aquarium !
Les parents s’occupent des oeufs, les aèrent en les ventilant avec leurs pectorales et dévorent ceux qui ne sont pas viables.
Il existe parfois de mauvais parents et il faudra alors leur retirer la garde des oeufs.
On placera ces derniers dans un petit aquarium doté de la même eau que le bac de ponte, et qui aura été traité au bleu de méthylène (ou avec un autre produit fongicide du commerce), afin d’éviter la propagation du fungus. Il faudra d’ailleurs retirer tous les oeufs morts (ils sont de couleur blanc).
Un diffuseur assurera l’aération du bac et la circulation de l’eau. L’éclosion a lieu en moyenne en 48 heures et la nage libre 5 jours après l’éclosion.
Il conviendra alors de nourrir les alevins aux nauplies d’artémias.
Dimorphisme Pas évident à voir, même impossible chez les jeunes.
Le mâle possède une bosse sur le crâne, il faut pourtant s’en méfier car certaines femelles la développent aussi.
Il vaut mieux se fier aux organes reproducteurs visibles en période de reproduction. Celui de la femelle est gros et dirigé vers l’arrière tandis que celui du mâle est plus fin et dirigé vers l’avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.