Poisson Pseudotropheus demasoni : caractéristiques, comportement et information !

0
233

 

Nom scientifique  Pseudotropheus demasoni
Descripteur Konings, 1994
Famille Cichlidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • demasoni (Fra)
Taille Mâle : 8.0 cm, Femelle : 7.0 cm
Origine Endémique du lac Malawi: Pombo Rock et Ndumi Reef, environ 15 km au sud du delta de la rivière Ruhuhu, sur la côte tanzanienne, où il occupe la partie supérieure des éboulis rocheux.
Il occupe la partie supérieure de l’habitat rocheux, dans les 5 premiers mètres.
Température 25 °C à 26 °C, 26 °C pour la reproduction
pH  7.0 à 8.5, 8.2 pour la reproduction
Dureté  10 °d GH à 25 °d GH, 15 °d GH pour la reproduction
Zone de vie Milieu
Description C’est un petit Mbunas de 6 à 8 cm, assez trapu, profil plat, la bouche est très en avant.
couleurs : noir rayé de bleu intense. Les nageoires sont noires, avec un fin liseret bleu très clair. Deux barres interorbitales bleue. Il ne présente aucun dichromisme sexuel.
A ne maintenir qu’avec d’autres Mbunas, de préférence plus gros que lui et d’un caractère bien trempé ! (Maylandia, Labeotropheus…) dans un bac adapté, minimum 240l pour un trio.
Comme tous les Mbunas, il faut les nourrir de paillettes végétales à la spiruline, de krill, mysis ou bouillie maison. Jamais de vers de vase ni de nourriture à base carnée, ils pourraient en mourrir !
Bien que ce soit un petit poisson et qu’il soit tout mignon, il n’est pas à mettre dans tous les bacs ! Maintenance pour aquariophile avertis !
Espérance de vie 8 ans voir +
Comportement En intraspécifique il est très agressif ! Comportement très territorial, chaque mâle défend son caillou farouchement ! N’a pas du tout peur des plus gros, mais se plie quand même… Il faut le maintenir soit en trio (1m/2f) ou quatuor (1m/3f) soit en groupe d’au moins 4 mâles pour 4 femelles. (2 mâles risquent de s’entre tuer, à 3 mâles le dominé sera mis à mort puis se sera un duel entre les 2 restant…) De nombreuses intimidations, les mâles et femelles (même en incubation ! ) s’attrapent par la gueule, avec le temps, les lèvres restent blanches à force de bagarre…
En interspécifique : Très remuant, il stress facilement les autres occupants du bac. Ne pas les maintenir avec des haplo ou aulonocara, les gros lents ne font pas le poids face aux petits nerveux…
Reproduction les femelles pratiquent l’incubation buccale maternelle. les alevins sont très débrouillards.
Dimorphisme Aucun dimorphisme visible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.