Poisson Melanochromis auratus : caractéristiques, comportement et information !

0
828
Melanochromis auratus
Nom scientifique  Melanochromis auratus
Descripteur Boulenger,1897
Famille Cichlidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Chromis aurata (Sci)
  • Chromis auratus (Sci)
  • Pseudotropheus auratus (Sci)
  • Tilapia aurata (Sci)
  • auratus (Fra)
  • frappeur de pierre du Malawi (Fra)
  • zebra Mbunas (Ang)
  • Türkisgoldbarsch (All)
Taille Mâle : 10.0 cm, Femelle : 10.0 cm
Origine Endémique du lac Malawi
On le retrouve dans la plus grande partie sud du lac malawi
Température 24 °C à 28 °C, 26 °C pour la reproduction
pH  7.5 à 8.0, 8.2 pour la reproduction
Dureté  10 °d GH à 20 °d GH, 16 °d GH pour la reproduction
Zone de vie Milieu & Inférieure
Description Espèce de petite taille appartenant au groupe des M’bunas (cichlidés frappeurs de pierre du malawi)les mâles sont noirs rayés de deux bandes blanches ou beiges,leur dorsale est jaune pâle , ainsi que le bord de la caudale
Les femelles sont blanches a jaunes, rayées de deux bandes noires, le bord de la dorsale et de l’anale sont noires egalement.la forme de l’espece est allongée, a tronçon circulaire, taillé pour la nage rapide.
Espérance de vie 5 ans
Comportement espece territoriale comme tous cichlides du lac malawi.
très agressive ,elle a tendance a dominer les autres occupants du bac, même les plus gros, ceci grace a sa rapidité et a son excellente technique de combat.très peu d’especes arrivent a lui tenir tête.un bac legerement surpeuplé inhibe leur agressivité mais il faut disposer d’une excellente filtration et bien concevoir la population.Cette espece ,comme tous les frappeurs de pierres, est herbivore et occasionellement carnivore dans la nature , en aquarium elle accepte toute sorte de nourriture jusqu’a se rendre obese; il faut absolument proscrire de leur alimentation tous produits contenant de l’hemoglobine (vers de vase, coeur de boeuf etc….) et leur offrir chaque jour une fraction vegetale dans leurs repas (épinards,broccolis)ces poissons broutent egalement le manteau d’algues qui couvre les pierres et parfois les plantes trop fragiles. Sachant que dans leur biotope il n’y a pas de plante on peut quand même choisir d’introduire des especes resistantes comme des anubias coincées entre les nombreux rochers calcaires qui doivent former un éboulis rocheux sur tout le fond du bac afin que chacun y trouve sa place !!!
Attention ! cette espèce est une des 1ères à avoir été importé du Malawi, les aquariophiles les ont maintenu avec des vivipares, des locaridés, au milieu desquels n’importe quel Mbunas aurait fait un carnage. M.auratus est loin d’être la teigne décrite. Il ne prendra certainement pas la dominance face à un Maylandia, un Cynotilapia ou un Labeotropheus ! Il faut juste le maintenir en harem (toujours ! ) et avec d’autres Mbunas uniquement. A ce moment là aucun soucis ! A l’échelle des Mbunas il est même plutot calme… Barenziah.
Reproduction Les couples se forment, se reproduisent et se séparent sitôt la ponte terminé,la femelle prend les oeufs en bouche et les garde pendant les 3 semaines que durent l’incubation, elle ne se nourrit pas.les petits sont expulsés definitivement a la taille de 1 cm, ils sont alors une copie conforme de la mère et s’eparpillent dans tous le bac a la recherche d’une cachette.une porté compte environ 10 petits pour une jeune femelle et peu atteindre 60 petits pour une grosse femelle bien nourrie
Dimorphisme le dimorphisme sexuel est evident :mâles et femelles presentent un patron de coloration inversé.les jeunes mâles se colorent vers la taille de 4 cm si ils ne sont pas excessivement dominés.dans un bac de 400 litres peuplé d’autres M’bunas on introduira un mâle pour 3 à 5 femelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.