Poisson Poecilia wingei : caractéristiques, comportement et information !

0
1135
Nom scientifique  Poecilia wingei
Descripteur Kempkes et Isbrücker (2005)
Famille Poeciliidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Guppy « sauvage » (Fra)
  • guppy Picasso (Fra)
  • Poécilia sp Endler (Fra)
  • endler’s livebearer (Ang)
Taille Mâle : 2.0 cm, Femelle : 3.0 cm
Origine Découvert par Dr. John Endler ( 1975). Pêché en 1975 dans la laguna de Patos au Nord-Est du Vénézuéla (Amérique du Sud) puis introduit en Europe,en Amérique du Nord (Floride) et au Japon.
Température 22 °C à 24 °C, 25 °C pour la reproduction
pH  7.0 à 8.5
Dureté  8 °d GH à 18 °d GH, 12 °d GH pour la reproduction
Zone de vie Surface & Milieu
Description Le corps, plus en longueur que hauteur, s’aplati latéralement vers la queue. La tête est relativement large et plate. Les yeux sont de couleur noire.

Les mâles possèdent une grande nageoire dorsale placée approximativement au milieu du dos. On leur trouve plusieurs patrons de coloration avec des tendances plus ou moins rouges, orange ou turquoise ainsi qu’une disposition de tâches rouges, orange, noires, turquoise, vertes, blanches et bleues du plus bel effet.
Une grande tâche noire apparaît à l’âge adulte sur le ventre du mâle. La nageoire caudale en forme d’épée est bordée de rouge.

Les femelles sont ternes et présentent la tâche noire de gravidité sous le ventre ; propre aux espèces de Poéciliidés.
C’est un poisson à recommander aux débutants.

Les scientifiques travaillent toujours sur la description du Endler mais actuellement ils penchent sur le fait qu’il s’agit d’une espèce à part.

Espérance de vie 3 ans
Comportement Poisson pacifique, peu exigeant et très résistant une fois acclimaté à son nouvel environnement.
Aquarium bien planté avec zone d’ombre (plantes de surface tels riccia ou lentilles) décoré de quelques galets et d’un morceau de bois (pied de vigne par ex) et légèrement filtré (ce poisson n’aime pas les forts courants). Il est possible de mettre des guppy en extérieur en début d’été jusqu’à la fin de l’été. Cela permet de reproduire de beau exemplaire et très résistant.
L’eau du robinet mise à éventer dans un seau est parfaitement adaptée pour le renouvellement bimensuel d’un tiers du volume du bac.
Vu sa taille, on lui choisira des petites espèces calmes au cas où on voudrait le faire cohabiter avec d’autres poissons.
Toutefois, un petit aquarium d’une cinquantaine de litres rien que pour lui semble être l’idéal pour maintenir la souche intacte. Les mâles sont continuellement en mouvement (parades) et il est judicieux de prévoir des cachettes pour les femelles épuisées.
Il est fortement recommandé de mettre 2 ou 3 femelles au minimum par male.
Prévoir un petit groupe de dix individus pour son bien être.
Nourriture:
Privilégier les proies vivantes finement hachées : tubifex, vers de vase, petits enchytrées et microvers dont ils raffolent, artémias adultes et en nauplies, cyclops.
Il accepte les poudres du commerce aquariophile, le mélange à base de moules, crevettes et épinards.
Un apport végétal régulier à base d’épinard poché et de laitue ébouillantée peut être bénéfique pour ce poisson omnivore.
Reproduction Ce sont des ovovivipares.
Toutes les trois semaines, la femelle met au monde 6 à 12 alevins d’une taille de 2 mm.
Ces derniers sont nourris de nauplies d’artémias, de microvers et de poudre surfine du commerce aquariophile.
Ils sont ignorés de leurs parents et grandissent assez vite s’ils sont correctement nourris.
La reproduction est très aisée.
Dimorphisme Petite taille du mâle et couleurs éclatantes de celui-ci (un petit joyau)
Grande taille de la femelle, robe terne et tache de gravidité bien apparente

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.