AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Mercredi 28 Septembre 2016, il y a 76481 membres,
  82 visiteurs dont 1 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de louloudesmers

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 35696 depuis 6 mois.
 » 590 depuis 1 mois.
 » 236 depuis 1 semaine.
 » 63 hier.
(au 28.09.2016 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Retour à la liste

 Poisson : Hemigrammus hyanuary
 Date de création : 07 mars 2003 21:13 par véronique
 Dernière modification : 28 oct. 2010 17:03 par ankou92
Editer cette fiche
Editer
Nom scientifique ? Hemigrammus hyanuary
Descripteur Durbin, 1918
Famille Characidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • néon vert,Tétra Costello (Fra)
  • January tetra (Ang)
  • Grüner Neon (All)
  • Ajouter un synonyme
    Ajouter
     
    Taille Mâle : 5.0 cm, Femelle : 5.0 cm
    Origine Il est nommé ainsi d’après l'endroit où il a été à découvert, le lac Hyanuary près de Manaus au Brésil. Il vit aussi dans une bonne partie de l’Amazonie, d’Iquito à São Paulo. On le trouve aussi au Pérou.
    Température 24 °C à 26 °C
    pH ? 6.0 à 7.5, 6.0 pour la reproduction
    Dureté ? 6 °d GH à 10 °d GH
    Zone de vie Milieu
    Description Les néons verts atteignent une taille de 5 centimètres.Leur corps est allongé et mince, les nageoires sont transparentes et pas colorées.
    L’œil est rond, assez grand, la partie supérieure colorée de jaune; la bouche en position terminale. Le ventre est gris, le dos légèrement teinté de jaune et une ligne jaune orange très lumineuse court horizontalement le long du corps, des ouïes jusqu’à la racine de la queue. On retrouve une tache claire et très lumineuse sur le pédoncule caudal, soulignée d’une bande plus sombre, brun foncé ou presque noire, qui couvre une partie de la queue
    Espérance de vie  
    Comportement impératif de les faire vivre en groupe de 8 ou 10 individus au moins. Les poissons restent ensemble mais pas toujours très proches les uns des autres, ils ont tendance à se rapprocher quand ils se sentent menacés.
    L’Hemigrammus est un bon poisson pour un bac planté de type « bac hollandais ». Il se faufile parmi les plantes sans rien bousculer, ne creuse pas le sol, ne mange pas les petites pousses des plantes et produit peu de déchets grâce à sa petite taille. On en voit parfois sur les photos des bacs d’Amano
    Les Hemigrammus hyanuary sont des omnivores à tendance carnivore, c’est dire qu’ils mangent facilement tout ce qu’on leur propose. À l’état sauvage, ils se nourrissent d’insectes tombés à l’eau et de petites proies vivantes. Dans nos aquariums, ces petits carnivores s’habituent aux flocons et paillettes, mais préfèrent nettement les artémias, les larves de moustiques ou des tubifex, ainsi que les cyclops et les daphnies
    Reproduction Il est nécessaire d’isoler un couple ou un petit groupe dans un aquarium de 30 à 50 litres, et d’améliorer les paramètres de l’eau. La température doit être à 25 degrés, le pH devra être abaissé vers 5,8-6, la dureté doit être très basse, proche de 2TH, et la conductivité inférieure à 100 µS, ce qui nécessite l’emploi d’eau osmosée. Il faut aussi prévoir de protéger les œufs de la lumière car ils sont un peu lucifuges, comme pour la plupart des espèces de Tétras. L’incubation doit donc se faire dans une semi-obscurité Ce sont des pondeurs en eau libre dont les œufs ne sont pas adhésifs et tombent au fond du bac, où les parents ont une sérieuse tendance à les dévorer. Les reproducteurs sont retirés dès la fin de la ponte, qui compte généralement de 100 à 200 œufs. Ceux-ci éclosent après 24h et les larves montent immédiatement à la surface pour remplir leur vessie natatoire. Pendant les premiers jours, elles restent posées sur le sol et résorbent leur sac vitellin, il n’est donc pas nécessaire de les nourrir. Dès la nage libre vers le 5è jour, on peut leur distribuer du plancton de mare, des infusoires et des rotifères, puis des nauplies d’artémias ou des cyclops et des petites daphnies dès que les alevins ont assez grandi.
    Dimorphisme Le dimorphisme sexuel est peu marqué. le mâle est comprimé latéralement, mince et fuselé alors que la femelle est plus ronde et trapue. Les femelles mâtures et chargées d’œufs sont visiblement plus grosses
    Difficulté
     1   2   3   4   5 
    Voter
    Voter
    La moyenne des 8 votes est de 2.4
    Photos Via Google
    Ajouter une image pour ce poisson
    Ajouter
    Agrandir l'image Ajoutée par juikio, le 28 juin 2005 13:03
    Pages Web
    Ajouter une page pour ce poisson
    Ajouter
    Pas de page pour ce poisson
    Commentaires
    Ajouter un commentaire pour ce poisson
    Ajouter
    Pas de commentaire pour ce poisson
    Références
    Ajouter une référence pour ce poisson
    Ajouter
    25 août 2004 22:18 - zouzou Aquarium magazine n°200 Mars 2003


    Informations supplémentaires : Google
    |




        Page generated in 8.34 ms.
        13 SQL queries.
        862336 bytes used.