AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Lundi 26 Septembre 2016, il y a 76475 membres,
  19 visiteurs dont 1 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de christophe2

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 35701 depuis 6 mois.
 » 588 depuis 1 mois.
 » 234 depuis 1 semaine.
 » 78 hier.
(au 26.09.2016 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Retour à la liste

 Poisson : Neolamprologus brevis
 Date de création : 15 juil. 2002 18:32 par Angelfish
 Dernière modification : 09 sept. 2014 16:41 par Pleco 63
Editer cette fiche
Editer
Nom scientifique ? Neolamprologus brevis
Descripteur Boulenger 1899
Famille Cichlidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Lamprologus brevis (Sci)
  • Lamprologus calliurus (Sci)
  • Lamprologus taeniurus (Sci)
  • Neolamprologus calliurus (Sci)
  • Ajouter un synonyme
    Ajouter
     
    Taille Mâle : 5.0 cm, Femelle : 4.0 cm
    Origine Le lac Tanganyika, dont il est endémique.
    Température 22 °C à 26 °C
    pH ? 8.0 à 9.5
    Dureté ? 6 °d GH à 15 °d GH
    Zone de vie Inférieure
    Description Petit poisson conchylicole, au corps arrondi et trapu. Les lèvres sont légèrement proéminentes et orientées vers le haut. Son corps est gris-brun et orné de fines rayures verticales plus ou moins apparentes selon l'humeur et les variétés.
    Certains mâles peuvent dépasser les 7 cm au bout de plusieurs années en aquarium.
    Espérance de vie  
    Comportement De tempérament plutôt calme mais un peu plus agressif que les Neolamprologus multifasciatus, un couple peut se maintenir dans un volume d'eau modeste (min. 100 litres). Il reste aux alentours de la coquille qu'il a élue comme abri.
    Le mieux étant un couple pour un bac de 100 litres.
    Reproduction Le mâle et la femelle s'isolent dans leur coquille commune afin de pondre et fertiliser les oeufs.
    Les jeunes ne seront visibles que quelques semaines après leur naissance faisant de temps à autres une apparition à l'entrée de la coquille. Ils attraperont de l'assurance au fil des jours pour aller coloniser pas la suite les coquilles environnantes. C'est pourquoi il faut impérativement offrir à ce poisson des coquilles d'escargots (de Bourgogne par exemple, ou Neothauma du lac Tanganyika).
    Dimorphisme Le mâle est plus grand (5-6 cm ) et plus trapu, et en général les liserés des nageoires sont plus marqués.
    La femelle (3-4 cm ) est plus fine, sa tête est beaucoup plus petite et en période de reproduction sa livrée est plus contrastée.
    Attention, une femelle célibataire (ou née en aquarium) depuis longtemps peut prendre l'apparence d'un mâle...
    Difficulté
     1   2   3   4   5 
    Voter
    Voter
    La moyenne des 33 votes est de 3.1
    Photos Via Google
    Ajouter une image pour ce poisson
    Ajouter
    Agrandir l'image couple Neolamprologus brevis M'toto
    Ajoutée par Grom29, le 10 août 2011 18:36
    Agrandir l'image Un mâle
    Ajoutée par poipoi2235, le 31 déc. 2009 03:59
    Agrandir l'image Ajoutée par llogan, le 17 févr. 2006 19:44
    Pages Web
    Ajouter une page pour ce poisson
    Ajouter
    04 août 2014 18:14 - aquaNico77 http://www.aquachange.fr/poisson_fiche_aquarium.php?id=243
    29 oct. 2007 13:46 - john33 http://www.iucnredlist.org/search/details.php/60617/all
    Commentaires
    Ajouter un commentaire pour ce poisson
    Ajouter
    20 déc. 2010 10:16 - JTangany C'est pourquoi il leur faut un volume plus conséquent, de 150/200 litres, avec des coquilles disséminées. Le couple peut s'y défaire et s'y refaire sans souci.
    20 déc. 2010 09:41 - cabomba En 50L,bien observer le comportement du mâle par rapport à la femelle.
    Il est possible que ce dernier la rejette au bout d'un certain temps.
    21 juil. 2006 21:36 - frisk Moi j'ai un couple de brevis mais seul le mâle vit dans la coquille, la femelle préfère se cacher dans les cavités rocheuse. Le bout de la nageoire dorsale de mon mâle est doré. C'est une espèce assez calme mais qui à quand même son petit caractère!
    02 avril 2005 08:36 - pepete ATTENTION ; ne pas confondre les brevis et les calliurus ! Les males CALLIURUS ONT LA QUEUE EN LYRE ALOR QUE LES MALES BREVIS ONT LA QUEUE ARRONDIE ! les femelles sont quasiment indicernables d'une espece a lautre
    26 févr. 2005 22:50 - extraelle Alex, je te déconseille de mettre des brevis avec tes Neolamprologus brichardi!
    D'ailleurs, ne mets rien d'autre avec eux, ils sont bien trop dominants pour avoir des colocataires dans un tel volume! C'est déjà bien qu'ils tolèrent les Alto...
    17 juil. 2003 13:46 - JTangany La plus petite variété vie à Karilani island, le mâle ne dépasse pas les 4 cm et la femelle les 3cm, ceux-là se réfugient bien dans la même coquille par exemple.
    17 juil. 2003 13:35 - JTangany :o) Les conchylicoles ne vivent pas dans une coquille, mais s'y réfugient et y pondent, Toutes les variétés de N. brevis n'ont pas la même coquille comme refuge aussi, car certains mâles de certaines variétés sont trop gros pour ce faire...

    <:-)
    17 juil. 2003 11:26 - aquanewbee C'est le seule conchilicole ou le couple habite dans la même coquille
    25 mai 2003 15:25 - neptunalia ce cichlidé est idéal pour ceux qui veulent un petit bac. Le lamprologus brevis est peu coloré (au premier abord seulement !) mais son comportement est très séduisant. La reproduction est facile et il est interessant d'étudier les moeurs de de petit poisson. Pour nettoyer le bac, ne toucher surtout pas au sol ! le brevis est aussi agressif pour protéger sa coquille que le clown qui protège son anémone !
    01 févr. 2003 10:56 - JTangany Nota : Les <Lamprologus> du lac sont classés dans ce genre pour cause de non description dans un autre (!?).

    Le genre <Lamprologus> est maintenant considéré comme absent du lac Tanganyika, étant un genre de cichlidés fluviatiles, mais reste en partie valide. Ils seront donc classés de préférence dans les Neolamprologus.
    27 sept. 2002 15:20 - leptosoma Attention,ne vous approchez pas trop de la coquille qui leur sert de domicile car le mâle est capable de vous pincer la peau des mains;amusant et surprenant à la fois!!!
    Références
    Ajouter une référence pour ce poisson
    Ajouter
    13 déc. 2015 19:52 - bruno33 Aquarium magazine n° 18
    29 oct. 2007 12:56 - cedricguppy "Les cichlidés du Tanganyika dans leur millieu naturel"
    de Ad Konings,
    Cichlid'Press


    Informations supplémentaires : Google
    |




        Page generated in 10.00 ms.
        13 SQL queries.
        860664 bytes used.