AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Mercredi 7 Décembre 2016, il y a 76655 membres,
  223 visiteurs dont 0 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de sbatik

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 1808 depuis 6 mois.
 » 513 depuis 1 mois.
 » 215 depuis 1 semaine.
 » 50 hier.
(au 07.12.2016 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Retour à la liste

 Maladie : Virose ou virémie printanière de la carpe
 Date de création : 01 oct. 2012 00:05 par qg
 Dernière modification : 01 oct. 2012 00:06 par qg
Editer cette fiche
Editer
Nom Virose ou virémie printanière de la carpe
Symptome Tous les poissons d’eau froide ou tempérée (- de 22°C ) peuvent être concernés.
Ulcères et plaies hémorragiques cutanées, hémorragies internes et des nageoires, gonflement des yeux et de l’abdomen. Un ou plusieurs de ces symptômes peuvent être simultanés et l’affaiblissement du poisson crée un terrain propice au développement d’autres maladies ce qui rend le diagnostic assez difficile.
Comme souvent en cas de maladie, le poisson s’isole, devient apathique, ne se nourrit plus ou peu et ne parviens pas à conserver son équilibre en cas d’atteinte de sa vessie natatoire.

Cause Virus pathogène : Rhabdovirus carpio

Le virus est apporté via un porteur sain ou un transfert entre bassins (plantes en pots, accessoires, filtres, oiseaux d’eau, parasites...etc)
Une fois introduit, le virus se développe dès que la température est comprise entre 10 et 22°C avec un pic autour de 15°C.
Il ne concerne donc que les poissons d’eau froide et comme toutes les maladies, il touche essentiellement les poissons affaiblis.
C’est essentiellement une maladie qui touche les poissons ayant passé l’hiver en extérieur. Autour de 10°C le virus se réveille alors que les poissons ne sont pas encore totalement remis de l’hivernage et du jeûn de plusieurs mois. Les changements brusques de température, la surpopulation, la pollution, la jeunesse, la vieillesse, les interventions humaines et tous les facteurs de stress rendent les poissons plus sensibles à l’attaque virale.

Effet Selon la gravité de l’infection, l’état de résistance des poissons et la rapidité d’intervention, les conséquences s’échelonnent entre la guérison complète et l’hécatombe. Un poisson atteint va démultiplier la pression virale et rendre possible l’infection de poissons plus robustes par contact direct ou indirect.

Traitement Une augmentation de la température au-dessus de 22°C va « endormir » le virus. Ce n’est pas toujours possible en bassin et les poissons d’eau froide peuvent ne pas trop supporter un réchauffement trop rapide. L’eau doit être bien oxygénée.

Le traitement local des plaies externe est envisageable sur les gros poissons et un désinfectant général peut permettre de ralentir le développement du virus. Cependant, il n’existe pas à ce jour de médication spécialisée contre ce virus.

L’isolement rapide du ou des poissons contaminés est fortement recommandé pour éviter l’épidémie généralisée.

Comme pour toutes les maladies, la prévention reste la meilleure arme avec une bonne préparation des poissons et du bassin avant l’hiver. Un bassin trop sale, une filtration douteuse, un mauvais nourrissage des poissons avant l’hivernage, etc... vont se payer au printemps.
Photos 
Ajouter une image pour cette maladie
Ajouter
Pas d'image pour cette maladie
Commentaires
Ajouter un commentaire pour cette maladie
Ajouter
Pas de commentaire pour cette maladie
Références
Ajouter une référence pour cette maladie
Ajouter
Pas de référence pour cette maladie
|




    Page generated in 7.65 ms.
    9 SQL queries.
    842392 bytes used.