Le corydoras, un poisson qui est très loin d’être une poubelle.

0
849
Le corydoras
Le corydoras, ce petit poisson très glouton qui aime fouiner partout dans l’aquarium mérite mieux que certain préjugé disant qu’il serait un très bon nettoyeur au même titre que le pleco ou l’ancistrus. Ceci est faux car c’est un poisson très sociable qui vous surprendra tant aux niveaux de son caractère que par ces cabrioles dans l’eau.

1) les espèces

Il existe de nombreuse espèces qui existent, mais seulement une certaines quantités environ 50 sont commercialisées.

Parmi les plus connus on compte le corydoras aeneus, le corydoras albinos (qui est en fait le plus souvent un corydoras aeneus albinos), le corydoras adolfoi, le corydoras sterbai et bien d’autres.

Attention : les corydoras jaune, bleu, orange, ou tout autres couleurs fluo ou non n’est pas naturelle, pour obtenir cela il a fallut piquer les poisson au colorant et sur une grande population seulement une petite résiste a ce traitement alors SVP n’encourager pas ce genre de pratique. Merci d’avance pour eux !!!

2) La maintenance

Le corydoras est un poisson très résistant Il accepte des température allant de 20 degrés a 30 degrés (pour moi vivent aussi bien dans mon bac de Discus de 300 litres que dans mon bac de poisson rouge de 200 litres)

Le pH tant qu’a lui doit être assez proche de 7 (minimum 6 et maximum 8) pour qu’ils soient dynamiques et non pas stresser sous une feuille ou une racine.

Pour le GH là aussi il faut respecter une dureté entre 4 et 18 (préférez une dureté de 10 qui est le plus approprier pour ce poisson.)

Ce poisson vit dans le fond de l’aquarium il ne faut absolument pas que le gravier soit coupant sinon il va se blesser, préférer un sable de Loire qui est, au niveaux forme et couleur bien adapté au corydoras.

Aussi, dans la même optique vérifier qu’aucun objet coupent n’est présent dans le fond car c’est un poisson qui possède une dorsale très dure mais qui ne possède pas d’écaille c’est donc de la « peau ».

Pour ce qui est des paramètres préférez donc un pH de 7 une dureté de 10 et une température de 25 car ces paramètres sont ceux qu’il faut pour une reproduction et donc par conclusion pour la vie en général.

3) La nourriture

Alors là on a tout vue et tout entendue

Tout d’abord le corydoras est un poisson et donc un être vivant. A mon avis sauf preuve contraire aucun site ou livre ne classe le corydoras dans la section matériel, ce n’est donc pas un aspirateur ou un ballet mais un poisson qui par ces barbillons fouille le sol à la recherche de nourriture.

Ensuite il a besoin d’une nourriture adapter peut être pas tous les jours mais au moins tout les 3 jours ceci peut être des pastilles de fond que l’on trouve dans le commerce ou alors des morceaux de concombre, de courgette, ou de pomme de terre. Profiter en c’est le moment de nourrir votre pleco ou vos ancistrus.

Il est vrai qu’il peut se nourrir des reste d’aliments mais ce n’est pas suffisant. (Imaginer !! vous pouvez vous aussi être nourri des restes d’assiettes mais est-ce que vous en avez envie !!!! la seul différence c’est que vous avez le choix et eux non alors donner leurs un choix possible.

Voila attention tout de même a ne pas abuser des pastilles de fond pas assez c pas bien mais trop c trop comme je l’ai dit 1 fois tout les 3 jour suffit.

4) La cohabitation

Pour la cohabitation un peu de tout. Eviter quand même les poissons très agiter dans le fond, de toute façon le corydoras ne fait absolument pas attention aux autres poissons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.