Poisson Celestichthys margaritatus (Microrasbora sp Galaxy)

0
1034

Celestichthys margaritatus (Microrasbora sp Galaxy)

Nom scientifique  Celestichthys margaritatus (Microrasbora sp Galaxy)
Descripteur Tyson Roberts en septembre 2006
Famille Cyprinidés
Synonyme(s)
ou Nom(s) commun(s)
  • Microrasbora sp Galaxy (Sci)
  • Rasbora galaxy (Fra)
  • Celestial Pearl Danio (Ang)
  • Fireworks rasbora (Ang)
  • Galaxy Rasbora (Ang)
Taille Mâle : 3.0 cm, Femelle : 3.0 cm
Origine Myanmar
Température 20 °C à 24 °C, 24 °C pour la reproduction
pH  4.5 à 6.0, 6.0 pour la reproduction
Dureté  à 9 °d GH
Zone de vie Milieu & Inférieure
Description Petits poissons de 1.5 cm a 3 cm
Espérance de vie  
Comportement Ce sont des poissons avec un excellent comportement intra-spécifique et inter-spécifique dans la mesure ou l’on constitue un petit groupe de 6 individus minimum. Ils arrivent que les mâles se cabrent toutes nageoires déployées tournoyant l’un à coté de l’autre lors des parades et des phases d’intimidation. Elles ne durent pas longtemps et les poissons s’en sortent sans dommage.
Les femelles gravides se font pourchassées gentiment par plusieurs mâles à la fois. La encore il suffit d’avoir un bac très planté pour que les protagonistes se cachent.
Reproduction Peu connue pour le moment mais quelqu’un a observé que le male entraine la femelle dans un mop et qu une semaine plus tard il découvrit 7 petits oeufs dans la mousse de java.Ces oeufs sont légèrement collants.
En fait la ponte génère une trentaine d oeufs.
Les mâles entrainent les femelles vers le lieu de ponte(mop ou mousse de java et les oeufs et sont fécondés par le sperme du male.
Les oeufs mettent 3 à 4 jours à éclore dans une eau a 24.4 degrés et la nage libre intervient au bout de quelques heures.
Les alevins grandissent vite et prennent leur coloration après 12 semaines.
Il faudra les nourrir avec de la micro nourriture vivante(micro vers etc..)
Dimorphisme Simple à différencier lorsque les poissons sont maintenus dans de bonnes conditions.Les mâles sont colorés plus vivement avec des nageoires d’un rouge lumineux et des taches bleues noires sur la dorsale et la nageoire anale et sur le lobe supérieur de la caudale.
Les femelles sont moins colorées avec moins de rouge et les pelviennes incolores.
Elles ont aussi un corps plus rond.
Les photos ci-dessous illustrent parfaitement le dimorphisme bien marqué de cette espèce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.