AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Jeudi 27 Novembre 2014, il y a 74021 membres,
  28 visiteurs dont 1 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de MK2000

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 3834 depuis 6 mois.
 » 1288 depuis 1 mois.
 » 500 depuis 1 semaine.
 » 141 hier.
(au 27.11.2014 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


La température dans l'aquarium

Par JakezDaniel, le Mardi 25 Octobre 2005 (mis à jour le Vendredi 28 Octobre 2005 12:34).
Les effets de la température sur l'eau et les poissons.
Mots clés : temperature, , chaleur
Article lu 37505 fois.

Le poisson

Les poissons, pœcilothermes comme les reptiles, exigent une température à peu près constante du milieu car leur corps ne parvient pas à garder constante sa propre température. Nous pourrions dire que pour la plupart des poissons la température de leur corps est celle de l’eau. Les variations de celle-ci auront donc une action directe sur le fonctionnement du corps et ce sont les capacités d’adaptation de celui-ci qui décideront de la santé du poisson.

En effet dans la nature nous trouvons des gammes de température très diverses, des variations saisonnières très importantes, des eaux pouvant passer de 4oC à 20oC en quelques semaines, des températures même négatives en milieu marin et tout cela dans des milieux habités par une faune aquatique acclimatée. Il y a toutefois des exceptions où un brusque refroidissement climatique aura été la cause de décès de millions de poissons, au Brésil par exemple.

La fourchette des températures acceptées par le poisson d’aquarium est indiquée dans les fiches poissons des livres et des sites Internet et correspond aux températures de leur environnement naturel et devrait être respectée car leur corps et son fonctionnement s’est adapté à celles-ci au cours des siècles.


L'eau

La densité de l’eau varie avec la température. L’eau froide plus dense que l’eau chaude jusqu’à une température de 4oC se retrouvera au fond. En dessous des 4oC la densité diminue et l’eau froide se retrouve en surface tandis que l’eau moins froide se situe au fond. Dans nos aquariums nous avons donc une eau plus chaude en surface et le courant créé dans le bac devrait brasser et mixer cette eau afin qu’elle ait une température uniforme au fond comme en surface.

Plus la température de l’eau est élevée moins il y a dans celle-ci d’oxygène dissout. Dans une eau à 30oC il y a près de deux fois moins d’oxygène que dans une eau de 5oC. Ce qui implique qu’en cas de canicule il faut tenter, à moins de garder une température stable et satisfaisante, d’aérer l’eau au maximum.


Les effets d’une température trop élevée

La vitesse de métabolisme du poisson est plus rapide qu’à la normale. Ceci entraîne une accélération des battements cardiaques, de la vitesse de ventilation, une augmentation de la production d’adrénaline, ce qui implique une demande accrue d’oxygène qui est moins présente dans l’eau à cette température. Des symptômes de stress apparaissent qui fatiguent et sensibilisent le poisson aux agents pathogènes présents dans le bac.

Nous avons des risques d’éclosion prématurée des oeufs et de malformation des alevins.

La toxicité de l’ammoniaque et des métaux lourds est aussi accrue avec la chaleur.


Les effets d’une température trop basse

La vitesse de métabolisme du poisson, ses battements cardiaques, sa vitesse de respiration sont plus faibles qu’à la normale ce qui implique un problème d’oxygénation du sang malgré la présence en augmentation de l’oxygène dans l’eau.
Le système immunitaire devient moins efficace car la création d’anticorps est ralentie et le poisson est plus sensible aux maladies.

Nous avons un risque de retard à l’éclosion des oeufs ou pas d’éclosions du tout.


Les effets des changements brusques de température

Nous avons ici un risque de choc thermique, le poisson, s’il n’est pas assommé ou mort par le choc, essaie de fuir vers une température plus appropriée. S’il ne la trouve pas son corps tentera de s’acclimater en ajustant sa vitesse de métabolisme ce qui le fatiguera, stressera et le sensibilisera aux agents pathogènes et autres maladies. L’acclimatation peut durer de deux heures à plusieurs semaines ou à la mort suivant le poisson et son état de santé.


Influences de la température sur le cycle de l'azote

Le processus de nitrification est plus efficace à des températures supérieures à 30oC, à condition que l'eau soit bien oxygénée, mais ces températures sont hélas trop importantes pour la plupart des poissons. Le cycle de l'azote s'installera donc plus vite à 30oC qu'à 24oC.



Littérature:
Comment soigner vos poissons d'aquarium, Bordas
Atlas de l'aquarium, tome 1, Mergus



Qualité de l'article, hors mise en page.
Qualité
 1   2   3   4   5 
Voter
Voter
La moyenne des 85 votes est de 3.9

Commentaires
Ajouter un commentaire pour cet article
Ajouter
07 nov. 2012 13:48 - FirstShift bonjour à tous,
Je trouve ce sujet très bien expliqué merci! J'ai quand à moi des problèmes avec mon chauffage dans le 20L la température change tout le temps malgré le chauffage pré-réglé à 25°C!!

Comment faire pour éviter ces changements de température?
05 juin 2006 21:40 - brachydanio article très interessant!
29 janv. 2006 00:18 - gdv45 Salut,
Rien que du vrai dans cet article.
Mon chauffage est tombé en panne hier (18°C au lieu de 24°C) et je m'en suis rendu compte parce que mes poissons étaient moins vivaces (même les rasbora ciseaux ne bougeaient plus !). Un bel exemple de la diminution de leur methabolisme et du stress crée par cet accident de chauffage.
GDV45
18 janv. 2006 16:48 - JakezDaniel Merci :-D
14 janv. 2006 19:42 - tigrésie excellent article :-D

l'évolution qui a adapté nos écailles a telle ou telle température ce compte non pas en siècles mais en million d'années...
|




    Page generated in 7.72 ms.
    9 SQL queries.
    840408 bytes used.