AquaBase.org, La Base de Donnees Collaborative en Aquariophilie
  Jeudi 30 Octobre 2014, il y a 73864 membres,
  137 visiteurs dont 1 membre (2 sur le chat).
  >>> Devenez membre !!!
  Site v2.1 / 12/05/2004 13:25

FAQ
La FAQ, pour répondre à vos questions pressantes...

Calendrier
Téléchargez le Calendrier 2013 d'AquaBase.org, réalisé par john33 à partir des photos du site.

T-Shirts

Album
La photo du moment

de l'album de jujuby

Concours

Quizz
Les résultats du dernier Quizz.


Entrez votre email pour
recevoir les nouveautés d'AquaBase.org


Laisser un message au webmaster...





Statistiques
Nombre de membres différents qui se sont identifiés :
 » 3974 depuis 6 mois.
 » 1209 depuis 1 mois.
 » 497 depuis 1 semaine.
 » 146 hier.
(au 30.10.2014 00:00)
 » Nombre de messages dans le forum


Les points Blancs: le qui et le comment

Par Jax, le Mercredi 3 Décembre 2003 (mis à jour le Mercredi 3 Décembre 2003 13:48).
Article expliquant de maniere plus scientifique mais simplement le qui et le comment pour la maladie des points Blancs ainsi que les solutions existant.
Article lu 9422 fois.

Le qui

La maladie des points blancs est dûe a un procaryote (Ichthyophthirius multifilis). Afin de résoudre cette maladie, il est important d'en connaître l'auteur. Ce procaryote est scillié et possède donc un très grand nombre de cils qu'il bat d'une certaine façon afin de se déplacer dans l'eau. C'est un parasite qui a donc besoin d'un ôte pour se développer et son but ultime, assurer une progéniture. Il n'a pas de sexualité vu l'absence d'organes génitaux mais il se divise par scissiparité. Ce qui veut dire que la cellule se divise en deux pour donner deux cellules qui se diviseront également en deux. Nous avons donc affaire a une croissance exponentielle. Lorsque la cellule ne peut plus se diviser (trop petite en simplifiant les choses), elle se met alors a la recherche d'un poisson a parasiter afin de croître et de pouvoir se diviser par la suite. Lorsqu’il se trouve sur le poisson, il est pratiquement intouchable car il se crée une envelope protectrice et creuse dans l’epiderme et ensuite le derme du poisson. Le seul moment ou il est vulnerable, c’est lorsqu’il se divise ou est a la recherche d’un ôte. C’est donc a ce moment que le traitement est actif.


Le comment

Au niveau des traitements existant, il y’a trois grosses possibilities qui ressortent. La premiere est le remède de grand-mere auquel une hausse de la temperature afin d’augmenter la defense immunitaire est cumulée avec l’adjonction d’une dose de sel (on préconise 2g/litre). Le sel on le sait est un très bon désinfectant qui provoque en réalité la perte d’eau par osmose de l’organisme touché. Or, on sait aussi qu’un organisme est constitué essentiellement d’eau, d’ou la mort de ce dernier. Mais il est important de savoir que cet effet est identique sur le poisson. Certains resisteront très bien mais d’autres ne supporteront pas le sel et cela entrainera une mortalité élevée pour ces derniers. La deuxième est un traitement au Bleu de Méthylène. La, le côté primordial est le dosage. Un dosage de plus de 5% en Bleu de Méthylène en solution est a oublier. Le mieux est a mon avis un dosage de 2% avec une application de 5 gouttes/ 10 litres d’eau. Le BDM va en fait cristalliser dans le parasite et provoque son étouffement mais attention, si le dosage n’est pas respecté, il va alors agir et cristalliser dans les branchies des poisons, ce qui resultera d’une efficacité moindre de celles-ci donc épuisement et parfois mort. Le troisième possibilité est l’achat d’un traitement dans un magasin qui en général contient du vert de malachite, du Bleu de Methylene et un fongicide. Ils sont assez efficaces mais il est a nouveau important de respecter les dosages prescripts. Un de leurs inconvenient est surtout le prix de ces produits qui peuvent être dissuasif. Maintenant, certains d’entre vous on peut-être leur petits trucs tout aussi efficaces. Pour ma part, je préconise donc un traitement préventif au BDM de temps en temps (après un changement d’eau, une fois par mois) et si la maladie apparaît, de choisir entre un des trois traitements mais avec une préférence pour le BDM ou le produit acheté en magasin. Sachez aussi qu’un poisson stressé, sera plus réceptif a la maladie.



Qualité de l'article, hors mise en page.
Qualité
 1   2   3   4   5 
Voter
Voter
La moyenne des 26 votes est de 3.8

Commentaires
Ajouter un commentaire pour cet article
Ajouter
03 oct. 2008 17:31 - chprieur Et concernant les points blancs en eau de mer ?
11 déc. 2005 13:32 - ced91 Salut à tous ! Ba moi j'ai pas de chance ! je débute avec un 100 litres cela fait 3 mois et donc après avoir un bon ecosystem j'y introduit mes platty,molly et néons ... seulement voilà je galère avec cette maladie et j'ai beau utilisé du faunamor ( tétraméthyle ) j'ai l'impression que seul certains poissons sont touchés ,1 néon sur 10 (bizarre) et 2 plattys corail qui m'ont d'ailleurs donné deux portées (malade aussi ?) bref leur corps est moucheté et ils restent ds leur coin ! sauf pour la bouffe!! faut il les mettre en quarantaine ou espérer que cela disparaisse completement ? help me !!!!!
06 janv. 2005 00:54 - ramses2 Le traitement au BDM a été bien expliqué, cependant, je reste convaincut que le vert de Malachite est un peu plus efficace que le BDM. Mais c'est juste une conviction personelle.

Sinon pour les médicamants dans le commerce, pour ma part, je pense que la référence c'est le Sera Costapur. La seul fois en plus de 10 ans ou j'ai eut à faire à cette maladie, il m'a été d'une aide précieuse.
25 déc. 2004 18:32 - angedemai J'ai déjà utilisé plusieurs produits : riga, tetra désinfectant général et A.P.B. d'aquascience et le dernier est le plus efficace. Très bon rapport qualité/prix.
09 déc. 2004 15:14 - manu95 J'ai souvent eu cette maladie, mais jamais de mort, car elle se soigne très bien. Même un désinfectant général enraye la maladie en 2 à 3 jours maximum. Mais on trouve dans le commerce pas mal de traitement anti points blancs très efficace en général.
08 déc. 2004 11:32 - adolpho Les produits aquasciences sont peu chers et vraiment efficaces, le parasite ne resiste pas plus d'un cycle de repro.
En 48H il n'y a plus rien.
Oublier les produits de super-marché genre riga .... s'est la mort des poissons assuré.
02 oct. 2004 19:14 - Rami13500 Depuis que j'achète mes poissons chez un spécialiste, je n'ai plus eu cette maladie !!
09 janv. 2004 18:38 - cyn moi meme j'ai eu beaucoup de poissons atteint de cette maladie et la plupart en sont morts!
|




    Page generated in 8.10 ms.
    9 SQL queries.
    840584 bytes used.